Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : le nombre de cas confirmés a doublé depuis début août

Santé Publique France publie ce vendredi 21 août un nouveau point épidémiologique régional sur la circulation du coronavirus dans la région. "On assiste à une nette intensification de la circulation virale en Nouvelle-Aquitaine" écrit l'organisme public de surveillance de l'épidémie.

Une opération de dépistage organisée par l'Agence régionale de santé à Bayonne.
Une opération de dépistage organisée par l'Agence régionale de santé à Bayonne. © Radio France - Bixente Vrignon

"Au cours de la semaine 33 (du 10 au 16 août), on assiste à une nette intensification de la circulation virale du SARS-CoV-2 en Nouvelle Aquitaine" annonce Santé Publique France dans un point épidémiologique régional ce vendredi. Le bilan de l'Agence régional de santé ce mardi signalait déjà cette augmentation de la présence de la Covid-19 dans la région, Santé Publique France confirme ce vendredi. Avec notamment, 634 cas positifs relevés la semaine du 10 au 16 août contre 280  la semaine précédente

Taux de positivité et d'incidence.
Taux de positivité et d'incidence. - Capture d'écran Santé Publique France

De façon générale, tous les indicateurs de surveillance sont en hausse. Dans le détail, voilà ce que ça donne :

  • Le nombre total de cas confirmés a doublé : 634 cas contre 280 pour la semaine du 3 au 9 août (semaine 32);
  • Le taux d’incidence a également doublé, atteignant 10,6 cas / 100 000 habitants contre 4,7 / 100 000 en semaine 32;
  • Le taux de positivité est également en nette augmentation même s’il demeure relativement faible : 1,6 % contre 0,7% en semaine 32.

La tranche d'âge 15-44 ans est toujours particulièrement concernée mais au cours de la semaine du 10 au 16 août, le taux d’incidence a également fortement augmenté chez les 45-64 ans, passant de 2,9 à 8,8 / 100 000.

La Gironde se démarque par l'incidence la plus élevée depuis plusieurs semaines et l'accélération se poursuit avec un taux d'incidence près de trois fois plus élevé entre la semaine 33 et la semaine 32. Le taux d'incidence augmente également dans les Pyrénées-Atlantiques depuis le début du mois d'août. On est passé de 6,4 / 100 000 en semaine 32 à 14,3 / 100 000  en semaine 33. Une très forte augmentation est également observée dans la Creuse. Elle est liée à la survenue d’un cluster dans ce département suite à un dépistage massif, avec un nombre important de cas confirmés rapporté à une taille faible de la population.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess