Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : les indicateurs en baisse à la veille de la réouverture des magasins

La tendance à la baisse des indicateurs de suivi du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine semble se confirmer selon les chiffres de Santé Publique France ce vendredi 27 novembre.

Alors que les commerces se préparent à rouvrir leurs portes (ici à Bordeaux), la plupart des indicateurs publiés ce vendredi par Santé Publique France montrent une tendance à la baisse.
Alors que les commerces se préparent à rouvrir leurs portes (ici à Bordeaux), la plupart des indicateurs publiés ce vendredi par Santé Publique France montrent une tendance à la baisse. © AFP - Constance Formé-Bècherat

Le recul du Covid-19 se confirme en Nouvelle-Aquitaine. La plupart des indicateurs publiés ce vendredi par Santé Publique France montrent une tendance à la baisse, comme c'était déjà le cas la semaine dernière. Taux d'incidence, hospitalisations et nombre de morts : voici le point hebdomadaire sur ces indicateurs en Nouvelle-Aquitaine à la veille de la réouverture des magasins et d'un assouplissement du confinement.

Taux d'incidence en recul

Les taux d'incidence (le nombre de nouveau cas sur sept jours glissants rapportés à 100.000 habitants) sont à la baisse dans tous les départements de la région (-38% pour toute la Nouvelle-Aquitaine). Seule la Charente-Maritime est passée sous le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants mais plusieurs autres départements sont passés sous le cap des 100 cas. En Gironde, le taux d'incidence est au plus bas depuis la rentrée. Le taux d'incidence reste relativement élevé dans le Lot-et-Garonne (151 cas au 23 novembre),  les Pyrénées-Atlantiques (146), les Landes (120), les Deux-Sèvres (115) la Vienne (113) et la Creuse (111). Tous les chiffres par département et leur évolution sont à retrouver dans l'infographie en fin d'article. 

Des hospitalisations en baisse...

La circulation du virus semble bel et bien ralentie si l'on regarde la courbe des hospitalisations. Au 26 novembre, Santé Publique France recensait 1560 personnes hospitalisées, dont 219 en réanimation. Sur cet indicateur, la prudence reste de mise sachant que les complications amenant un malade à se faire hospitaliser surviennent en général au bout d'une à trois semaines. La grande majorité des personnes admises en réanimation sont des hommes (160 hommes pour 59 femmes).

... mais encore 156 morts en une semaine

La mortalité due au coronavirus reste quant à elle préoccupante. Entre le 20 et le 26 novembre, 156 morts avec diagnostic Covid ont été recensés à l'hôpital selon les données hospitalières. Il est à noter que le 21 novembre, les chiffres des décès à l'hôpital ont été revus à la baisse dans la Vienne (et par conséquent, dans toute la région). Le CHU de Poitiers avait fait remonter des chiffres incluant les décès des personnes hospitalisées à domicile alors que les statistiques sont basées uniquement sur les décès dans les murs des hôpitaux.

Le risque d'un nouveau rebond ne peut être écarté

Avec l’allègement des mesures à compter de ce samedi 28 novembre et l’approche des fêtes de fin d’année, "les situations propices à la transmission du virus vont se multiplier, notamment dans la sphère privée et le risque d’un nouveau rebond de l’épidémie ne peut être écarté" écrit l'Agence régionale de santé ce vendredi. "Dans ce contexte, il est indispensable de maintenir la plus grande vigilance et de se doter de tous les moyens afin de détecter précocement éventuelle intensification de la transmission virale."

Les chiffres du coronavirus en infographie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess