Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : tous les indicateurs en hausse, l'ARS pointe "un rythme qui s'accélère"

L'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine alerte ce jeudi sur "une évolution défavorable et rapide des indicateurs", "quel que soit le département". Les hospitalisations pour Covid-19 sont notamment en hausse.

Le nombre de personnes hospitalisées est à la hausse dans la région.
Le nombre de personnes hospitalisées est à la hausse dans la région. © Maxppp - Angélique SUREL

Les indicateurs permettant de surveiller la situation par rapport à l'épidémie de Covid-19 dans la région évoluent tous rapidement, et dans le mauvais sens. Taux de positivité, taux d'incidence, hospitalisations, passage aux urgences... L'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine estime dans son point hebdomadaire publié ce jeudi que "l'ensemble des indicateurs de surveillance sont à la hausse" et que le "rythme s'accélère". En Gironde, la préfète a annoncé ce lundi de nombreuses mesures pour tenter d'enrayer la propagation du virus.

En une semaine, le décès du Covid-19 de neuf personnes a été enregistré dans la région (451 décès à l'hôpital le 16 septembre, contre 442 le 9). Parmi ces décès, la majorité ont eu lieu en Gironde. 

Les derniers chiffres de l'ARS.
Les derniers chiffres de l'ARS. - ARS Nouvelle-Aquitaine

Hausse des hospitalisations 

L'ARS estime que ses projections conjointes avec Santé Publique France se sont réalisées : des "contamination des personnes fragiles par des proches asymptomatiques ou ne respectant pas les règles de l’isolement entraînant une hausse importante des hospitalisations deuxième quinzaine de septembre." Les personnes hospitalisées dans la région sont de plus en plus nombreuses (228 au 16 septembre, contre 147 la semaine précédente). Parmi elles, le nombre de celles admises en réanimation augmente également : 46 personnes au 16 septembre, contre 33 la semaine précédente. 

En Nouvelle-Aquitaine, 10 départements sur 12 sont à présent classés en vulnérabilité modérée ou élevée : 

  • en vulnérabilité élevée : Gironde, Pyrénées-Atlantiques, Vienne et depuis peu les Landes.
  • en vulnérabilité modérée : Corrèze et Charente ont rejoint la Dordogne, le Lot-et-Garonne, la Haute-Vienne et les Deux-Sèvres

Seuls la Charente-Maritime et la Creuse restent relativement "épargnés", avec un placement en vulnérabilité limitée.

Un appel à volontaires

L'ARS invite les étudiants et professionnels de santé (actifs ou retraités) volontaires à s'inscrire sur la plateforme "RenfortRH Crise" pour renforcer les structures.  Attention, l'ARS précise que ceux qui étaient inscrits via les anciennes plate-formes (Symbiose et #Renforts-Covid) doivent se réinscrire.

Les chiffres du coronavirus en infographie 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess