Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : "Un bond de contamination chez les 15-44 ans"

Dans son dernier bulletin, l'Agence Régionale de Sante de Nouvelle-Aquitaine s'inquiète d'une hausse des cas de coronavirus chez les 15-44 ans en particulier. La situation est jugée "préoccupante" dans la région.

Dans le service Réanimation Unité Covid 19 Hôpital St André à Bordeaux
Dans le service Réanimation Unité Covid 19 Hôpital St André à Bordeaux © Maxppp - Fabien Cottereau

Depuis début juillet, indique l'Agence Régionale de Santé, les indicateurs de surveillance régionaux sont à la hausse : nombre de cas positifs, de cas groupés (clusters), activité de SOS médecins, prise en charge hospitalière. Une évolution de la situation préoccupante qui témoigne de la circulation active du virus dans notre région, avec un bond chez les 15-44 ans.

Le taux d’incidence dans la tranche d’âge 15-44 ans est passé de 1,1 début juin à 4,1 la semaine du 13-18 juillet (contre 2,6 chez les 75 ans et plus) et la tendance observée du côté des consultations pour suspicion de Covid-19 de SOS Médecin est la même.

Il y a aujourd'hui 13 clusters surveillés en Nouvelle-Aquitaine dont deux en Ehpad.

Les culsters en Nouvelle Aquitaine au 24 juillet
Les culsters en Nouvelle Aquitaine au 24 juillet -
Les tests Covid effectués en Nouvelle Aquitaine au 24 juillet
Les tests Covid effectués en Nouvelle Aquitaine au 24 juillet -

L’ARS appelle à la vigilance. Attention au relâchement vis-à-vis du respect des mesures barrières, lors de soirées et événements collectifs et festifs, plus propices à cette baisse de vigilance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess