Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus en Pays de la Loire : ralentissement de la progression de l'épidémie

La vitesse de progression de l'épidémie ralentit en Pays de la Loire : le nombre quotidien de nouvelles hospitalisations a tendance à se stabiliser voire à diminuer lentement. 747 personnes sont hospitalisées à ce jour. Dont 105 en réanimation, c'est deux de moins qu'hier.

Bilan épidémiologique de l'ARS pour le 23 avril. Bilan épidémiologique de l'ARS pour le 23 avril.
Bilan épidémiologique de l'ARS pour le 23 avril. © Maxppp - Jonathan Mari / PHOTOPQR/CORSE MATIN

La tendance est au ralentissement de la progression de l'épidémie dans les Pays de la Loire. C'est le constat dressé par l'Agence Régionale de Santé (ARS) lors d'une visio-conférence ce jeudi 23 avril. "Le premier pic sera passé la semaine prochaine",  a annoncé le docteur Pierre Blaise tut en relativisant sur le fait que _"ce_ n'est peut-être qu'un premier pic"

Publicité
Logo France Bleu

Le nombre de nouveaux cas confirmés par jour diminue

Le docteur Pierre Blaise énumère : le nombre de cas confirmés de personnes atteintes du coronavirus continue d'augmenter. Plus 38 cas par rapport à hier, pour un total de 2 761 cas confirmés. Mais depuis cinq jours, l'augmentation se stabilise à moins de 5% par jour. Par comparaison, elle était de plus 30% fin mars. "Il y a un tassement du nombre de nouveaux cas", explique le docteur Pierre Blaise, directeur du Projet régional de santé. 

Le nombre d'hospitalisations est en légère baisse. 747 personnes sont hospitalisées à ce jour. Dont 105 en réanimation, c'est deux de moins qu'hier. Le nombre de personnes en réanimation décroit lui aussi légèrement : 105 personnes contre 107 personnes hier. Surtout, depuis une semaine, il y a moins de cinq nouvelles admissions par jour. 

loading

Depuis le 1e mars, 291 personnes sont mortes dans les hôpitaux de la région. Soit 15 personnes de plus que mardi. En étudiant l'évolution de l'excès de mortalité dans les départements toutes causes confondues, et en admettant que le confinement produise toujours les mêmes effets dans les semaines à venir, Pierre Blaise explique : "On a vu la vague passer d’abord en Maine et Loire et en Sarthe la semaine du 30 mars et en Loire Atlantique la semaine du 6 avril". Avant de conclure "on a passé ce pic qui n'est peut-être qu'un premier pic".

Données épidémiologiques du Covid-19 en Pays de la Loire le 23 avril 2020. - ARS Pays de la Loire

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu