Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus: en Touraine, les pompiers sollicités trois fois par jour pour des cas suspects

-
Par , France Bleu Touraine

L'Indre-et-Loire compte 2000 pompiers volontaires et 340 professionnels. Le Samu fait appel à eux en moyenne trois fois par jour pour secourir des personnes qui seraient atteintes par le COVID-19.

Les interventions des pompiers de Touraine deviennent spécifiques au COVID-19
Les interventions des pompiers de Touraine deviennent spécifiques au COVID-19 © Radio France - Clémentine Sabrié

Les pompiers d'Indre-et-Loire interviennent en moyenne trois fois par jour sur des cas suspects de coronavirus détectés par le SAMU. Et pourtant depuis le confinement, leur activité de secours aux personnes a diminué: moins d'accidents de la route, moins d'accidents du travail, et 30% d'appels en moins au 18. Le numéro a reçu 280 appels par jour du 17 au 24 mars. En revanche, il y a plus d'accidents domestiques liés au confinement. Les pompiers ne sont pas épargnés non plus, personnellement, par le coronavirus.

Depuis mercredi une trentaine d'agents du service d'incendie et de secours, pompiers, personnels techniques et administratifs, présentent des symptômes de contamination et sont confinés chez eux. Ce ne sont pas des cas graves et donc ils n'ont pas été testés mais ils manquent aux effectifs même si les secours à personnes ont diminué de 15%. Trois fois par jour en moyenne, le Samu fait appel aux pompiers pour des cas suspects de coronavirus. Les pompiers s'équipent systématiquement de masques, de surbottes, et de combinaisons spéciales pour éviter le risque infectieux et si la victime présente une toux, de la fièvre et des courbatures, après avis du médecin régulateur, elle est transportée au CHRU de Tours. 

Outre les pompiers professionnels, le colonel Paturel qui commande le SDIS, service départemental d'incendie et de secours, compte beaucoup sur les 2000 pompiers volontaires de Touraine. "Par le confinement, il n'y en a jamais eu autant à disposition", dit-il, "c'est important de pouvoir compter sur eux avant qu'une vague de nouveaux cas de coronavirus arrive sur nous en Touraine".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu