Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : en Vaucluse, 90% des résidents volontaires des Ehpad ont reçu au moins une dose de vaccin

-
Par , France Bleu Vaucluse

La vaccination contre le Covid-19 progresse dans les Ehpad de Vaucluse. Ce mercredi 3 mars, 90% des résidents volontaires ont reçu une première dose, ainsi que 40% du personnel soignant. L'Agence régionale de santé constate très peu de cas de complications, précise-t-elle.

Une résidente d'Ehpad vaccinée. Image d'illustration
Une résidente d'Ehpad vaccinée. Image d'illustration © Radio France - Guillaume Bonnefont

Il n'y a pas beaucoup de nouvelles encourageantes à propos du Covid-19, mais celle-ci est plutôt positive : en ce début mars, 90% des résidents des Ehpad de Vaucluse volontaires pour se faire vacciner ont reçu la première injection du vaccin, soit quelque 4.100 seniors, d'après des chiffres fournis par l'Agence régionale de santé. S'ajoutent à ce chiffre 2.600 personnes qui ont même reçu la deuxième injection. 

"La campagne de vaccination se poursuit, précise la directrice de l'ARS en Vaucluse, Nadra Benayache. 40% du personnel est à ce jour vacciné et les volontaires peuvent toujours se faire connaître". L'autorité sanitaire ne constate que très peu de cas de complications

À propos du vaccin AstraZeneca, élargi aux 50-75 ans avec comorbités depuis le début de la semaine, l'engouement est faible. Le vaccin, au départ interdit aux plus de 65 ans, souffre d'une mauvaise réputation. En France, seules 25% des doses reçues ont déjà été utilisées. En Vaucluse, 200 médecins se sont portés volontaire pour proposer cette vaccination. C'est plus de la moitié des 350 généralistes que compte le département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess