Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : en Vaucluse, pas de rentrée pour les enfants revenant du nord de l'Italie

-
Par , France Bleu Vaucluse

La direction académique du Vaucluse annonce ce mardi que les enfants et professeurs passant leurs vacances en Lombardie et Vénétie, en Italie, ne pourront pas reprendre l'école lors de la rentrée lundi prochain. Ils devront rester en confinement chez eux pendant une période de 14 jours.

Les élèves revenant de plusieurs régions ne pourront pas reprendre l'école lundi prochain.
Les élèves revenant de plusieurs régions ne pourront pas reprendre l'école lundi prochain. © Maxppp - L'est Républicain

L'inspection académique du Vaucluse annonce ce mardi que les enfants et le personnel de l'Éducation nationale passant actuellement leurs vacances scolaires dans plusieurs régions touchées par le coronavirus, ne pourront pas reprendre l'école lundi, lors de la rentrée scolaire. Enfants comme adultes (professeurs, personnels encadrants) devront rester chez eux en confinement pendant 14 jours, pour s'assurer de l'absence totale de symptôme. 

"Les élèves ne seront accueillis ni dans les crèches, ni dans les écoles, ni dans les collèges, ni dans les lycées" Christian Patoz, directeur académique de l'Éducation nationale en Vaucluse

Les régions touchées concernées sont la Chine continentale, Hong Kong, Singapour, Macao, la Corée du Sud, ainsi que les deux régions italiennes les plus touchées : la Lombardie et la Vénétie. "Professeurs comme élèves devront rester 14 jours à leurs domiciles", a annoncé Christian Patoz, directeur académique de l'Éducation nationale en Vaucluse. "Les élèves ne seront accueillis ni dans les crèches, ni dans les écoles, ni dans les collèges, ni dans les lycées.

"On organisera autant que possible le remplacement des professeurs absents." Christian Patoz

Concernant l'absence probable de nombreux professeurs, l'inspection académique assure qu'elle "organisera autant que possible le remplacement des professeurs, pour permettre une prise en charge des enfants toujours scolarisés.

Si vous passez en ce moment vos vacances dans l'une des régions citées plus haut mais que vous n'êtes pas professeurs, l'Agence régionale de santé (ARS) vous invite à privilégier au maximum le télétravail pendant une durée de 14 jours. 

Contre le coronavirus, l'hôpital d'Avignon en seconde ligne 

Si vous pensez avoir des symptômes, de la fièvre, des frissons ou encore des problèmes respiratoires, c'est à l'hôpital de la Timone de Marseille, ou au CHU de Nice, qu'il faudra vous rendre. Ce sont les deux seuls hôpitaux de la région habilités pour les dépistages du COVID-19. 

L'hôpital d'Avignon, quant à lui, est placé par l'Agence régionale de santé (ARS) comme étant un hôpital de seconde ligne. Les patients pourront y être pris en charge uniquement si les hôpitaux de Marseille et Nice sont surchargés par la demande. Dans ce cas, il y aura bien des dépistages à Avignon, mais le patient devra attendre quatre heures dans une pièce confinée que les prélèvements soient analysés à Marseille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu