Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Éric Piolle annule la Fête des Tuiles et veut des clarifications sur les masques

-
Par , France Bleu Isère

Fête des Tuiles annulées, Cabaret Frappé maintenu sous réserves de nouvelles décisions du Chef de l'Etat pour cet été, Eric Piolle, le maire de Grenoble a annoncé les mesures prises suite à l'allocution d'Emmanuel Macron. Il demande aussi des "clarifications" sur la distribution des masques.

Eric Piolle s'est adressé aux grenoblois en direct via Facebook mardi soir
Eric Piolle s'est adressé aux grenoblois en direct via Facebook mardi soir - Capture d'écran

Eric Piolle demande des clarifications sur la distribution de masques

"À partir du 11 mai, en lien avec les maires, l’Etat devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public”, a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution de lundi soir. La phrase demande des "clarifications" pour Eric Piolle, et pour France Urbaine, une association de collectivités qui regroupe les grandes métropoles du pays. 

Le maire écologiste de Grenoble préconise aussi une "coordination sur l'ensemble du territoire" pour cette distribution de masque" :  "On sait qu'il y a une pénurie de masques chirurgicaux et de masques FFP2,  que les capacités de productions sont de masques industriels en tissu ne sont pas à la hauteur des besoins de 70 millions de français". 

Un "pilotage stratégique" pour que les territoires ne se fassent pas concurrence

"On demande une coordination pour éviter que l'ensemble du monde rural se retrouve avec des communes qui n'ont pas accès aux gros sites industriels. S'il n'y a pas de pilotage stratégique, ça laisse chacun se débrouiller au mieux et ça va engendrer des disparités territoriales terribles en fonction de qui a une usine près de chez lui, ou qui va payer plus cher. . On a vu sur les tarmacs en Chine, des masques rachetés au pied levé. Il faut absolument éviter que, en France, les territoires se fassent concurrence."

La Fête des Tuiles annulée, le Cabaret Frappé maintenu mais...

Il n'y aura pas de Fête des Tuiles 2020. Cette journée qui rassemble  près de 100 000 métropolitains dans les rues de Grenoble pour célébrer le 7 juin 1788 où des grenoblois se sont affrontés aux troupes royales n'est pas compatible avec les règles sanitaires imposées par l'épidémie du coronavirus. Oubliée cette année aussi la Fête de la Musique. 

Quant au Cabaret Frappé qui se tient habituellement à partir du 15 juillet, il peut passer entre les gouttes, Emmanuel Macron ne limitant pour l'instant les grands rassemblements populaires que jusqu'à la mi-juillet. "Mais il faudra suivre étroitement la situation et s'adapter à d'éventuelles nouvelles décisions du Président de la République", prévient le maire de Grenoble. 

Un conseil municipal à distance le 20 avril

"La vie des institutions doit reprendre", estime Eric Piolle qui annonce un prochain municipal lundi prochain à 15 heures. "C'est original, il se tiendra entièrement en visio-conférence et sera visible par les grenoblois sur le site internet de la Ville, comme d'habitude".  Ce conseil sera consacré à la gestion de la crise du coronavirus, avec temps de paroles "cadrés" et "minutés".  Avec l'ordonnance du 1er avril, un élu peut porter deux procurations (au lieu d'une habituellement) et le quorum est atteint à partir d'1/3 des conseillers représentés  (1/2 habituellement). Ce qui veut dire qu'à partir d'1/6 d'élus présents, le conseil pourrait se tenir. Mais le maire de Grenoble a demandé à tous les conseillers d'être là. Ils devraient tenir un conseil "à blanc" dans les jours qui viennent pour s'entraîner à ces nouvelles conditions de l'exercice démocratique. 

11,5 % des Grenoblois contrôlés verbalisés la semaine dernière

La semaine passée, 11.5% des personnes contrôlées par la Police municipale ont été verbalisées (124 sur 1069), un chiffre stable, par rapport à la semaine précédente, souligne Eric Piolle qui appelle les grenoblois à encore plus d'autodiscipline pour les quatre semaines à venir. 

Les enfants des soignants accueillis pendant les vacances dans les MJC

Les enfants des soignants, mais aussi des pompiers, policiers et gendarmes seront accueillis à partir du 20 avril dans les MJC et maisons de l'enfance de Prémol,  l'Abbaye, Aubrac, Allobroges, Chorier-Berriat, et l'Association des Centres de Loisirs, à raison de dix enfants au maximum et dans le respect des gestes barrières par des personnels volontaires qui porteront des masques. 

Bientôt une plate-forme de soutien aux commerçants grenoblois

"Loin des yeux, près du cœur" permettra aux grenoblois de faire des achats anticipés qu'ils paieront, afin de donner de la trésorerie aux commerçants, et qu'ils ne concrétiseront que le commerce rouvrira. La plate-forme devrait être mise en service dans les tout prochains jours. Elle accompagnera le service "Ça reste ouvert" qui permet de repérer les commerces ouverts  en temps de confinement, avec leurs horaires adaptés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess