Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "On est sur une tendance assez préoccupante" selon le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch

-
Par , France Bleu Paris

Le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch alerte ce lundi matin sur la situation actuelle dans les hôpitaux d'Ile-de-France. On compte 50 nouvelles réanimations par jour en ce moment, deux fois plus que début janvier.

Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP en déplacement à l'hôpital d'Avicenne en janvier
Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP en déplacement à l'hôpital d'Avicenne en janvier © Maxppp - Luc Nobout

"On est sur une tendance qui est assez préoccupante", estime Martin Hirsch. Le directeur général de l'AP-HP (Assistance publique - hôpitaux de Paris) alerte ce lundi matin sur franceinfo. "La situation est tendue depuis plusieurs semaines", ajoute-t-il, avec "une augmentation régulière du nombre d'entrées en réanimation". 

50 entrées en réanimation par jour 

Selon Martin Hirsch, on compte en ce moment 50 nouvelles réanimations par jour, deux fois plus que début janvier. Mais ces entrées sont compensées un peu par les sorties, certaines "malheureusement par décès mais d'autres par guérison et amélioration". Au total, 750 patients sont actuellement en réanimation dans les hôpitaux franciliens, soit 50 de plus qu'il y a huit jours. 

Parmi ces cas graves, près de la moitié sont atteints par le variant anglais. 

Une activité hospitalière forte 

2.500 malades sont également hospitalisés en dehors de la réanimation dans les établissements de l'APHP. "L'activité non-Covid est très très forte dans tous les secteurs", explique Martin Hirsch. Ce qui crée donc "cette tendance préoccupante". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess