Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et lutte contre le cancer : le centre Léon-Bérard à Lyon lance deux protocoles d'essai

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le centre Léon-Bérard à Lyon, spécialisé dans la lutte contre le cancer, s'engage dans deux protocoles d'essai sur cancer et coronavirus, dont une étude clinique.

Le centre Léon-Bérard à Lyon
Le centre Léon-Bérard à Lyon - Copyright : Marie-Laure Luca

Comme les plus de 70 ans, les malades de cancer font partie des personnes dites fragiles. Avec en cas de coronavirus, un risque plus important de complications. C'est pour compléter les différentes études dites observationnelles menées dans le monde, que le centre Léon-Bérard à Lyon, où sont traités de nombreux habitants du nord-Isère, en lance deux : une étude observationnelle et une étude clinique.

Dans son communiqué, le centre Léon-Bérard explique qu'"au regard des preuves existantes, médecins et chercheurs du centre émettent l'hypothèse que les patients atteints de tumeurs malignes en traitement actif sont plus à risque de développer des complications graves de la maladie Covid-19 (...) Il est donc essentiel de recueillir des informations sur ce virus, la maladie qu’il déclenche, et de les étudier en lien avec les pathologies cancéreuses. (...) L’objectif principal est de recueillir le plus de données possibles sur cette maladie chez les patients atteints de cancer afin d’évaluer le risque de complications dues à l’infection par ce virus sur cette population en particulier." Pour l'instant, six patients ont été inclus dans cette étude observationnelle.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une étude clinique avec trois traitements

L'autre étude est une étude clinique dont le but est de comparer trois traitements administrés à des patients souffrant de cancer et de coronavirus. Il y a un analogue de la chloroquine testé actuellement comme thérapie anticancer, une immunothérapie afin de booster le système immunitaire et un anticorps afin de freiner l’emballement immunitaire. "Ces traitements seront administrés selon le niveau de gravité des symptômes de chaque malade", précise le communiqué. Il y a des patients ayant des symptômes légers et ceux ayant des symptômes de pneunomie. Cette étude prévoit d’inclure 273 patients. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess