Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Euro, JO, Tour de France... les grands événements sportifs de l'été 2020 sont-ils menacés ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Alors que le coronavirus progresse à travers le monde, des compétitions ont été reportées voire annulées et des matches se jouent à huis clos. L'épidémie peut-elle perturber les grands événements sportifs prévus cet été comme l'Euro de football, les Jeux Olympiques et le Tour de France ?

Le stade olympique de Rome va accueillir des rencontres de l'Euro 2020 notamment le match d'ouverture le 12 juin
Le stade olympique de Rome va accueillir des rencontres de l'Euro 2020 notamment le match d'ouverture le 12 juin © AFP - ANDREAS SOLARO

Et si l'Euro de football qui se joue pour la première fois dans 12 pays européens, les JO au Japon et le Tour de France ne pouvaient pas se tenir cet été à cause du coronavirus ?

Alors que les nouveaux cas de contamination se comptent par dizaines de milliers à travers le monde et l'Europe et les morts par centaines, les autorités se veulent rassurantes quant à la tenue de ces grands événements sportifs. 

Pourtant, des instances sportives ont pris des mesures dans certains pays pour éviter la propagation de l'épidémie. En Italie, des matches se jouent à huis clos comme jeudi soir en Ligue Europa avec Inter Milan-Ludogorets puis ce week-end dans le championnat italien avec cinq matches de Serie A (Juventus-Inter Milan, Udinese-Fiorentina, AC Milan-Genoa, Parme-Spal et Sassuolo-Brescia).

En Irlande, le match contre l'Italie du Tournoi des Six Nations - prévu le samedi 7 mars - a été reporté.

L'Euro dans 12 pays européens

Pour la première fois de son histoire, l'Euro 2020 de football se dispute dans 12 pays européens (12 juin - 12 juillet). Et cela tombe plutôt mal avec le coronavirus qui prend de l'ampleur pour gérer les déplacements des millions de spectateurs attendus à travers les 12 pays et villes organisatrices :

  • Allemagne (Munich)
  • Angleterre (Londres)  
  • Azerbaïdjan (Bakou)   
  • Danemark (Copenhague)
  • Ecosse (Glasgow)
  • Espagne (Bilbao)
  • Hongrie (Budapest) 
  • Irlande (Dublin)
  • Italie (Rome)
  • Pays-Bas (Amsterdam)
  • Roumanie (Bucarest)
  • Russie (Saint-Pétersbourg)

Dans un peu plus de 100 jours, le match d'ouverture de la compétition doit se disputer en Italie le 12 juin au stade olympique de Rome. Un mois après, le 12 juillet, se jouera en Angleterre la finale au stade Wembley à Londres (ainsi que les demi-finales).

Interrogé par la Rai, Michele Uva, vice-président de l'UEFA, s'est, pour l'instant, voulu rassurant : "Nous sommes dans une phase d'observation, nous contrôlons pays par pays, a ainsi expliqué le dirigeant. Le foot doit suivre les indications des gouvernements de chaque État et les compétitions ne seront bloquées que si la situation devait s'aggraver." 

Citée par L'Equipe, l'UEFA ne prévoit aucun changement pour l'heure : "Le coup d'envoi de l'Euro sera donné le 12 juin 2020 à Rome. L'UEFA est en contact avec les autorités internationales et locales compétentes concernant le coronavirus et son développement. Pour l'instant, il n'est pas nécessaire de modifier quoi que ce soit dans le calendrier prévu. La situation restera sous surveillance constante d'ici-là."

Le CIO s'en remettra à l'OMS sur la tenue des JO au Japon

Alors que le Japon prend des mesures drastiques pour faire face au coronavirus, les Jeux Olympiques prévus là-bas cet été (24 juillet - 9 août) pourront-ils bien avoir lieu ?

Certains événements emblématiques ont été annulés ou reportés : le marathon de Tokyo prévu le 1er mars a été annulé, la rencontre de Coupe Davis de tennis entre le Japon et l'Équateur se jouera à huis clos la semaine prochaine, les Mondiaux 2020 de pentathlon moderne qui devaient se dérouler au Japon ont été relocalisés au Mexique et les matches du championnat de football japonais ont tous été reportés jusqu'au 15 mars.

Le défilé de la flamme olympique, qui devrait débuter le 26 mars à Fukushima, sera ajusté pour « qu'il ne conduise pas à répandre le virus », a précisé Toshiro Muto, directeur général du comité d'organisation de Tokyo 2020.

Mais le Comité International Olympique se veut rassurant sur la tenue des JO de Tokyo. Le président du CIO, Thomas Bach, l'a assuré a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse avec des médias japonais : "Nous sommes totalement engagés à réussir des Jeux qui commenceront le 24 juillet". 

A moins d'une crise mondiale dont la gravité empêcherait les Jeux d'avoir lieu (...) nous allons de l'avant — Dick Pound, doyen du CIO

Un autre membre éminent du CIO, le Canadien Dick Pound, avait indiqué plus tôt à l'AFP que le CIO n'envisagerait pas de reporter ou d'annuler les JO 2020 de Tokyo tant qu'il n'aurait pas été invité à le faire par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). "A moins d'une crise mondiale dont la gravité empêcherait les Jeux d'avoir lieu ou pousserait les autorités à interdire les déplacements ou quelque chose dans le genre, nous allons de l'avant", a-t-il insisté. Le premier président de l'Agence mondiale antidopage se dit néanmoins conscient de l'ombre que fait planer le nouveau coronavirus sur l'organisation de la compétition : "Il serait irresponsable de continuer à avancer sans avoir à l'esprit que quelque chose pourrait survenir". Existe-t-il une date butoir avant laquelle une décision devra être prise concernant la tenue des Jeux ?
"A un moment donné, que ce soit deux mois ou un mois en amont, quelqu'un devra trancher", a répondu Dick Pound.

Le Tour de France et ses millions de spectateurs sur le bord des routes

C'est bien connu, le Tour de France c'est le tour de LA France. La Grande Boucle soit s'élancer le 27 juin de Nice pour arriver à Paris sur les Champs-Elysées le dimanche 19 juillet. Chaque année, entre 10 et 12 millions de spectateurs sont attendus sur les bords de la route pour voir le peloton passer. Du côté de l’organisateur, ASO dit qu'il"suivra les recommandations des autorités sanitaires".

Des courses cyclistes ont été annulées comme les deux dernières étapes du Tour des Emirats cycliste prévues vendredi et samedi après la découverte de la contamination de deux cyclistes italiens au coronavirus.

► Découvrez les villes des étapes du Tour de France

-
- © Visactu - -

Les reports des compétitions ou les matches à huis clos sont habituellement décidés par les instances sportives en concertation avec les autorités, les diffuseurs et les clubs.

Nul doute que l'enjeu financier de ces événements planétaires - des millions voire des milliards d'euros - prèsera dans la balance au moment de prendre les décisions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess