Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : forte dégradation de la situation en Haute-Saône, l'obligation du port du masque étendue

La situation sanitaire en Haute-Saône s'est rapidement détériorée ces derniers jours : le taux d'incidence a presque été multiplié par trois en quinze jours. La Préfète a pris un nouvel arrêté pour étendre l'obligation du port du masque.

La Préfète de Haute-Saône Fabienne Balussou, au centre.
La Préfète de Haute-Saône Fabienne Balussou, au centre. - Préfecture de Haute-Saône

Alors que la Haute-Saône était jusqu'ici plutôt épargnée par l'épidémie de coronavirus, le département a connu ces quinze derniers jours une rapide dégradation de la situation sanitaire. Le taux d’incidence, c'est-à-dire le nombre de malades rapporté à 100.000 habitants, est passé de 36 pour 100.000 (la semaine du 30 septembre au 6 octobre) à 92 pour 100.000 habitants le 19 octobre, soit un taux quasiment multiplié par trois.

"L’impact commence à se faire ressentir sur le fonctionnement normal des hôpitaux, avec une augmentation des personnes hospitalisées du fait de la Covid-19, y compris en réanimation, même si dans le département, le niveau actuel reste inférieur à celui du pic épidémique du printemps dernier", indique la Préfecture.

A ce jour en Haute-Saône, 22 personnes sont hospitalisées pour des cas de Covid, dont deux personnes en réanimation. Depuis le début de l'épidémie, on déplore actuellement 81 décès dans le département, "soit quatre nouveaux décès par rapport aux données du printemps".

L'obligation du port du masque étendue

Face à cette situation, Fabienne Balussou, la Préfète de Haute-Saône, a pris un nouvel arrêté pour étendre l'obligation du port du masque. Depuis samedi dernier (17 octobre) et pour un mois (jusqu'au samedi 14 novembre), le port du masque est désormais obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus, dans les espaces suivants :

  • Aux abords des salles des fêtes, salles polyvalentes et des salles de spectacles et des cinémas dans un périmètre de 50 mètres, aux heures d’usage de ces établissements, et sur les parkings attenants, aux mêmes horaires ;
  • Aux abords des établissements scolaires et d’enseignement supérieur, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties, aux heures d’ouverture de ces établissements, ainsi que sur les parkings attenants, aux mêmes horaires ;
  • Aux abords des bars et des restaurants, des commerces, des commerces ambulants, des grandes et moyennes surfaces et des services publics, et se trouvant en situation d’attente avant d’accéder à ces établissements ;
  • Aux abords des lieux destinés aux transports en commun, dans un périmètre de cinquante mètres. Sont concernées les gares, gares routières et arrêts de bus (y compris scolaires) ;
  • Dans les événements sportifs (pour le public) ;
  • Dans l’enceinte des cimetières publics lors des cérémonies funéraires que celle-ci soit religieuse ou laïque.

Durant la période de la Toussaint, afin de ne pas être amené par une dégradation accrue de la situation sanitaire à prendre des mesures plus contraignantes encore, chacun doit limiter autant que possible les échanges et regroupements familiaux qui ne permettraient pas de respecter la nécessaire distanciation sociale et les gestes barrières élémentaires (la Préfète)

Dans le Territoire de Belfort, la situation est un peu plus favorable, mais les indicateurs continuent de se dégrader, le nombre d'hospitalisations pour des cas de Covid reste à la hausse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess