Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : gymnases et hôtels réquisitionnés par la ville de Nice pour héberger les sans-abris

-
Par , France Bleu Azur

La ville de Nice a ouvert le gymnase Pasteur ce vendredi pour accueillir 60 hommes sans-abris. Des chambres d'hôtels ont été réquisitionnées, et les centres d'hébergement sont exceptionnellement ouverts 24 heures/24.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - FRANTZ BOUTON

Pour faire face à la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, la ville de Nice a ouvert de nouvelles structures d'accueil pour les sans-abris. "La municipalité ouvre habituellement la structure d’accueil de nuit Abbé Pierre, qui a 70 places. Elle est ouverte chaque année en période hivernale. Les sans-abris peuvent exceptionnellement y rester toute la journée. Et en plus nous avons rajouté cinq structures supplémentaires", explique Lauriano Azinheirinha, directeur général des services de la vilel de Nice. 

269 personnes  ont été installées dans des chambres d'hôtels réquisitionnées ; l'accueil d'urgence El Nouzah peut accueillir 29 personnes sans domicile fixe ;  les femmes peuvent se rendre à la Halte de nuit située rue Balatchano (des places sont encore disponibles) , l'auberge de jeunesse de la rue Sacha Guitry dans le centre-ville de Nice héberge actuellement 81 sans-abris dans des chambre double. 

Et depuis vendredi soir la municipalité a ouvert le gymnase Pasteur, près du centre hospitalier de Nice. Il peut accueillir 60 hommes, 24h/24. 13 se sont présentés pour la première nuit. Il s'agit donc d'une structure collective mais Lauriano Azinheirinha assure que toutes les précautions ont été prises. "Nous l'avons aménagé en centre d'hébergement, avec des lits, des réfrigérateurs, un réfectoire, des douches ... Nos personnels régulent les flux, les lits sont éloignés, du gel hydroalcoolique est mis à disposition, nos personnels sont équipés de masques, les gestes barrières sont évidemment respectés dans ces structures et si une personne sans domicile fixe présente des symptômes du coronavirus nous la prendrons en charge et elle sera logée seule à l'hôtel". 

La cuisine centrale de Nice ravitaillera tous ces centres et hôtels jusqu'à la fin du confinement. Entre 1000 et 1.400 repas et pique-niques sont distribués tous les jours par différentes associations telles que le Secours Populaire, Emmaüs, MIr, ADAM, l'Armée du Salut ... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu