Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : huit établissements supplémentaires mobilisés en Bourgogne-Franche-Comté

En plus des CHU de Besançon et de Dijon, déjà habilités à prendre en charge les cas confirmés de coronavirus, huit établissements de Bourgogne-France-Comté, sont également mobilisés depuis ce début de semaine.

Une chambre d'isolement, dans un hôpital français mobilisé pour faire face au coronavirus.
Une chambre d'isolement, dans un hôpital français mobilisé pour faire face au coronavirus. © Maxppp - GOT OLIVIER

L'Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté annonce dans un communiqué, ce mardi, que dix établissements hospitaliers de la région font désormais partie du dispositif, mis en place pour faire face au coronavirus.

Huit établissements de deuxième ligne mobilisés

En plus des CHU de Besançon et de Dijon, habilités à prendre en charge les cas confirmés, huit établissements de deuxième ligne sont mobilisés depuis ce début de semaine, précise le communiqué de l'ARS.

Les établissements concernés sont :

  • les centres hospitaliers d’Auxerre et de Sens 
  • les centres hospitaliers de Chalon-sur-Saône et Mâcon 
  • le centre hospitalier de l’agglomération de Nevers 
  • l’hôpital de Lons-le-Saunier 
  • l’hôpital Nord-Franche-Comté 
  • l’hôpital de Vesoul

Depuis le 24 janvier 2020, 12 cas de coronavirus ont été confirmés en France par le ministère des Solidarités et de la Santé, mais aucun en Bourgogne-Franche-Comté. 

Le communiqué de presse de l'ARS Bourgogne Franche-Comté avec les recommandations
Le communiqué de presse de l'ARS Bourgogne Franche-Comté avec les recommandations - .

Des recommandations aussi du côté du rectorat de Dijon

Le Rectorat de l'Académie de Dijon rappelle dans un communiqué, que les enfants revenant de zones à risques « ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée pendant les 14 jours qui suivent leurs retours ». Le rectorat demande aussi aux établissements de différer leurs voyages scolaires, prévus dans des destinations à risque (Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, ou régions de Lombardie et de Vénétie en Italie).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess