Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Il est prématuré de pronostiquer la fin de l'épidémie" répond l'ARS au Professeur Didier Raoult

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

En affirmant dans une vidéo publiée que l'épidémie de coronavirus est en train de disparaître à Marseille, le Professeur Didier Raoult suscite beaucoup de réactions, notamment celle du directeur de l'Agence Régionale de Santé, pour qui, il est bien trop tôt pour parler de la fin de l'épidémie.

Philippe De Mester, directeur de l'Agence Régionale de Santé PACA.
Philippe De Mester, directeur de l'Agence Régionale de Santé PACA. © Maxppp - Fred Douchet

On pouvait s'en douter tant les affirmations du Professeur Didier Raoult dans sa dernière vidéo sont étonnantes. Une fois de plus le Professeur marseillais surprend lorsqu'il assure que l'épidémie de Covid-19 est en train de disparaître à Marseille, notamment parce que le nombre de nouveaux cas est en forte baisse (368 par jour lors du pic, entre 60 et 80 aujourd'hui). 

Des données qui le laissent penser que d'ici quelques semaines, il est possible qu'il n'y ait plus de cas. Difficile à imaginer quand on sait que la France vient de passer la barre des 15.000 décès et 100.000 cas et ce sont bien ces chiffres qui font dire à Philippe de Mester, le directeur général de l'Agence Régionale de Santé en PACA, qu'il est bien trop tôt pour parler de la fin de l'épidémie. 

"Il est tout à fait prématuré de pouvoir faire des pronostics sur la fin de l'épidémie. Nous n'en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c'est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l'épidémie, pas du tout une régression. L'épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines" - Philippe De Mester 

Le directeur de l'ARS insiste sur les mesures de confinement qu'il faut, selon lui, impérativement respecter ces prochaines semaines pour ne pas avoir de deuxième vague. 

"Je n'ai peut-être pas la notoriété du Professeur Raoult, mais il faut être très sérieux sur les mesures de confinement. C'est que comme ça qu'on y arrivera".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess