Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : "Il faut lever l'angoisse", la députée européenne Michèle Rivasi demande d'amplifier les tests

Face à l'épidémie de coronavirus, la députée européenne écologiste drômoise Michèle Rivasi demande "un confinement intelligent" et estime qu'il faut suivre les recommandations de l'OMS : "testez, testez, testez".

Michèle Rivasi, députée européenne écologiste Michèle Rivasi, députée européenne écologiste
Michèle Rivasi, députée européenne écologiste © Radio France - Juliette Micheneau

"Il faut enlever l'angoisse des gens et amplifier les tests", demande la députée européenne écologiste de la Drôme, Michèle Rivasi, invitée de France Bleu Drôme Ardèche ce mercredi matin alors que le confinement se poursuit pour lutter contre l'épidémie de coronavirus . "Je demande qu'il y ait beaucoup plus de tests et que les gens puissent se faire tester s'ils ont des doutes sur le fait de porter le virus", lance Michèle Rivasi.

Publicité
Logo France Bleu

"Je trouve que le gouvernement a fait un choix particulier qui est de ne dépister que les gens qui présentent des symptômes. À l'heure actuelle, on nous demande le confinement, ce qui est une très bonne chose. Mais je suis pour un confinement intelligent", explique Michèle Rivasi. "L'organisation mondiale de la santé, l'OMS, nous dit 'testez, testez, testez'. Parce que si vous êtes confinés avec votre famille, vous avez une angoisse de savoir s'il y a avec vous des gens porteurs du coronavirus", précise la députée européenne.

Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, la députée européenne écologiste demande "que les laboratoires soient recensés et qu'on puisse aller y faire des sortes de tests en drive. Vous venez avec votre voiture, on vous fait un prélèvement et une machine analyse ces sécrétions pour savoir si vous êtes ou non porteur du virus."

"Il faut demander aux laboratoires d'innover"

Et selon elle, cela est possible même si les tests viennent à manquer en France. "Je suis sûre qu'il y a des laboratoires qui sont capables de faire des tests. Il y a une innovation qui se fait dans les laboratoires donc ça veut dire qu'il y a d'autres moyens que les réactifs habituels. Regardez en Allemagne, ils font 160 000 tests par semaine et les réactifs fonctionnent bien."

"Il faut faire comme le dit la haute autorité de la santé : demander aux laboratoires d'innover à propos de ces tests, poursuit Michèle Rivasi. Car il faut enlever l'angoisse des gens. Et de toute façon, quand on va sortir du confinement, on sera obligés de faire des tests, sinon on pourra repartir sur la contamination."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu