Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Il n'y aura pas de voyages scolaires en Italie au départ de la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Le risque de contamination au coronavirus jugé élevé dans certains pays a poussé l'Education nationale à interdire tout déplacement scolaire à l'étranger. Plusieurs élèves manchois vont en faire les frais à partir de lundi et dans les prochaines semaines.

Les voyages scolaires en Lombardie et Vénétie sont suspendus provisoirement. Un mauvais coup pour plusieurs collégiens et lycéens manchois.
Les voyages scolaires en Lombardie et Vénétie sont suspendus provisoirement. Un mauvais coup pour plusieurs collégiens et lycéens manchois. © Radio France - Massimo Alberico

C'est la rentrée lundi, et pour certains lycéens et collégiens, ce devait être la promesse de prochains voyages scolaires, notamment vers l'Italie. Seulement, le Coronavirus est passé par là. Les voyages ne sont plus à l'ordre du jour. Dans la Manche, les établissements scolaires suivent à la lettre les recommandations gouvernementales.

L'Italie boudée jusqu'en avril

Sur la page d'accueil du site internet du rectorat de Caen, il est écrit noir sur blanc : "Tous les voyages scolaires hors de France, quelle que soit la destination, sont suspendus ou reportés." C'est ce qui a été décidé il y a déjà une dizaine de jours au collège Sévigné de Granville. Les élèves de 4e et 3e qui suivent un enseignement en Italien devaient normalement quitter Granville ce lundi matin direction Venise pour un voyage d'étude. Sauf que la ville est au cœur de l'une des zones les plus frappées en Italie par la présence du Coronavirus. Les responsables de l'établissement n'ont donc pas hésité une seconde à annuler ce voyage.  

Plus de confinement obligatoire

A Cherbourg, pour l'heure, le proviseur du lycée Grignard se plie aux demandes de la hiérarchie de l'éducation nationale. Pas de voyage en Italie avant le mois d'avril. Annulation aussi au collège Notre-Dame, de Saint-Pierre-Eglise qui devait envoyer des élèves à Rome ce mois-ci.  

En revanche le rectorat a levé dimanche l'obligation de confinement pour les élèves et le personnel de retour de zones à risque. Ils pourront faire leur rentrée comme prévu. La quatorzaine est devenue inutile puisque le virus circule déjà en France.

Par ailleurs, l'académie de Caen précise que les élèves et les personnels qui présenteraient des "symptômes de fièvre, toux, ou des difficultés à respirer" doivent contacter le SAMU et être isolés.

(Article mis à jour le 1er mars avec les nouvelles recommandations du rectorat).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu