Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : il reste encore plus de 200 foyers de contamination en France selon Olivier Véran

-
Par , France Bleu
France

Le ministre de la Santé s'est exprimé ce jeudi sur la circulation du virus en France. Elle reste sous contrôle pour Olivier Véran même s'il reste plus de 200 foyers de contamination actifs sur le territoire depuis le déconfinement. Mais le nombre de cas se réduit depuis dix semaines consécutives.

Il reste plus de 200 clusters en France selon Olivier Véran, le ministre de la Santé.
Il reste plus de 200 clusters en France selon Olivier Véran, le ministre de la Santé. © Maxppp - Aurelien Morissard

La circulation du coronavirus en France reste sous contrôle a affirmé sur RTL le ministre de la Santé, Olivier Véran ce jeudi, même s'il reste "encore plus de 200 foyers de contamination identifiés" selon lui. Mais il se veut rassurant : "depuis dix semaines consécutives le nombre de cas se réduit et nous avons tous les indicateurs qui montrent que la situation est contrôlée". Les clusters ont été identifiés un peu partout sur le territoire, notamment dans les Landes, en Mayenne ou en Île-de-France

"Tout est mis en œuvre pour éviter un rebond de l'épidémie"

Le ministre affirme "traquer" le virus et ses "zones d'activités restent cantonnées à des lieux précis", donc la diffusion reste limitée. 

En Guyane, en revanche, la circulation du virus continue et des restrictions d'ouvertures de certains lieux publics ont été mises en place alors que l'Amérique du Sud reste actuellement très touchée par l'épidémie. Le pic est d'ailleurs prévu en Guyane à la mi ou fin juillet.

Interrogé sur les reconfinements locaux dans certains pays européens, avec la crainte du deuxième vague, le ministre de la Santé affirme que "tout est mis en œuvre pour éviter un rebond de l'épidémie"

"Nous avons préparé un plan en cas de rebond, de manière à éviter à tout prix de revenir à une solution de confinement généralisé", a précisé Olivier Véran. 

L'organisation de sortie de l'état d'urgence sanitaire votée ce jeudi 

Le Parlement doit par ailleurs adopter définitivement ce jeudi le projet de loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire le 11 juillet prochain, comportant encore de possibles restrictions jusqu'à cet automne. Sachant que le Sénat a rejeté le texte ce jeudi matin, c'est à l'Assemblée nationale d'avoir le dernier mot dans la soirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess