Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Il y a un cluster avéré en cardiologie à l'hôpital de Niort", selon l'urgentiste Dr Vollard

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Un cluster avéré dans le service de cardiologie de l'hôpital de Niort et un deuxième est en cours d'investigation dans le service oncologie qui traite des malades du cancer. Le Docteur Philippe Vollard, urgentiste du CH niortais, le confirme ce mercredi 28 octobre sur France Bleu Poitou.

L'hôpital de Niort réorganise ses services
L'hôpital de Niort réorganise ses services © Radio France - Noémie Guillotin

Ce mercredi 28 octobre, l'hôpital de Niort finalise la réorganisation de ses services face à la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. Une réunion de crise est prévue dans la matinée. L'hôpital fait d'ailleurs face à des contaminations de soignants au sein même de ses services. 

Des soignants malades 

"Il y a un cluster avéré en cardiologie, détaille sur France Bleu le docteur Philippe Vollard, urgentiste au CH. Une suspicion de nouveau cluster est en cours d'investigation dans le service d'oncologie (qui traite les cancers) depuis hier. Il y a eu un cas de positif chez un soignant ce mardi 27 octobre et les dépistage sont en cours." Toujours au micro de France Bleu, le syndicat majoritaire Force Ouvrière, évoque 15 soignants de cardiologie malades et 13 patients dans le même service. 

"Nous avons été obligés de rouvrir une unité Covid de 5 lits, qui va bientôt passer à 10 lits", compte l'urgentiste. 

La réorganisation des services en cours 

Les déprogrammations d'opérations non-urgentes n'ont pas commencé, mais pourraient bientôt intervenir selon le docteur Vollard, car les chiffres des contaminations repartent nettement à la hausse. "Le nombre de patients Covid-19 hospitalisés a été multiplié par 5 en une semaine, précise-t-il. La réanimation n'est pas encore sous tension mais on sait qu'on a des difficultés dans au CHNDS (hôpital Nord Deux-Sèvres) à cause d'un manque de praticiens". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess