Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 2020-2021 : 12 mois avec le coronavirus qui ont changé nos vies

Coronavirus : il y a un an, les premiers masques FFP2 venus de Chine arrivaient dans la Marne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

C'était il y a tout pile un an, le 30 mars 2020, un avion-cargo posait ses immenses roues sur le tarmac de l'aéroport de Vatry (Marne). À son bord, huit millions de masques FFP2 en provenance de Chine et destinés aux soignants français.

L'avion-cargo s'était posé le 30 mars 2020 à Vatry (Marne) avec 8 millions de masques à bord.
L'avion-cargo s'était posé le 30 mars 2020 à Vatry (Marne) avec 8 millions de masques à bord. © Maxppp - THOMAS PAUDELEUX / ECPAD / HANDOUT

Il était attendu de pied ferme par les soignants de tout le pays. Il y a un an, le 30 mars 2020, le premier stock de masques en provenance de Chine arrivait à l'aéroport de Paris-Vatry (Marne). Huit millions de masques FFP2, livrés par avion-cargo et escortés par un gros dispositif de sécurité.

Quelques jours après la première livraison, en avril, le plus gros avion du monde se posait à Vatry et apportait de nouveaux masques.
Quelques jours après la première livraison, en avril, le plus gros avion du monde se posait à Vatry et apportait de nouveaux masques. © Maxppp - Arnaud Beinat

Une centaine de gendarmes et militaires avaient sécurisé le déchargement et le transport vers des lieux de stockage tenus secrets. Les masques étaient ensuite redistribués par Santé Publique France vers des hôpitaux et des pharmacies pour les professionnels de santé libéraux.

Cette première livraison était destinée à renforcer la capacité de distribution de la France qui ne produisait à l'époque que 8 millions de masques par semaine contre un besoin hebdomadaire estimé à 40 millions. Au total, l'aéroport marnais aura réceptionné 300 millions de masques lors de la première vague de coronavirus au printemps 2020.

Les masques étaient stockés dans des endroits secrets avant d'être récupérés par Santé Publique France
Les masques étaient stockés dans des endroits secrets avant d'être récupérés par Santé Publique France © Maxppp - Arnaud Beinat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess