Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : "Ils sont considérés comme des pestiférés", l'angoisse des routiers et de leurs familles

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Le secteur du transport routier reste en activité en pleine crise du coronavirus. Des camions sillonnent le pays pour livrer des marchandises alimentaires ou des produits manufacturés. Les chauffeurs et leurs familles sont de plus en plus inquiets.

Illustration
Illustration © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

L'inquiétude et la colère des chauffeurs-routiers. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d'entre eux ne comprennent pas pourquoi ils circulent encore partout en France au risque de diffuser le virus.

Les aires de repos ferment et les routiers ne possèdent pas forcément des équipements de protection quand ils livrent.

Leurs familles sont angoissées. C'est le cas de cette épouse d'un routier mayennais : "Il n'y a plus de toilettes, de douches, plus de quoi se restaurer. Ils ont le moral dans les baskets alors qu'ils sont importants à la bonne marche du pays. C'est le manque de considération. Quand ils arrivent dans une entreprise, on leur dit de ne pas trop s'approcher. Il n'y a pas de gants, pas de masques. Ils sont considérés comme des pestiférés. J'ai peur pour mon mari car il fait beaucoup de route partout et il peut propager le virus. Je l'appelle souvent. Il n'a pas le moral. Moi non plus. Que les routiers qui livrent des produits non-indispensables rentrent chez eux !" 

►► ECOUTEZ -  Témoignage de l'épouse d'un chauffeur-routier mayennais : "Il n'a pas le moral, moi non plus"

"ils sont considérés comme des pestiférés" raconte l'épouse d'un chauffeur-routier mayennais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu