Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : "Je ne suis pas prioritaire" témoigne un médecin stéphanois bloqué au Pérou

Par

Mehdi Housni, psychiatre au CHU de Saint-Étienne, ne peut pas revenir de son voyage au Pérou entamé le 1er mars. Le pays est totalement confiné depuis le 15 mars. L’hôpital a besoin de lui mais rien n'y fait pour l'instant.

Confinement total au pérou et couvre feu de 20h à 5h. Confinement total au pérou et couvre feu de 20h à 5h.
Confinement total au pérou et couvre feu de 20h à 5h. - DR

Les hôpitaux de la Loire se préparent à être surchargés dans les jours qui viennent et forcément dans ces conditions, toutes les forces comptent. Quand elles sont disponibles ! Car parmi les centaines de Français bloqués à l’étranger dans des zones confinées se trouvent des médecins, qui aimeraient rentrer au pays pour aider leurs collègues. C’est le cas de Mehdi Housni, psychiatre au CHU de Saint-Étienne.

Publicité
Logo France Bleu
L'ambassade de France au Pérou, point de chute sans solution pour les touristes français bloqués. - DR

Parti en vacances au Pérou le 1er mars, il tente depuis une semaine de revenir en France, mais le pays est confiné totalement depuis le dimanche 15 mars. Son vol Air France prévu vendredi a été annulé. Aujourd’hui il est bloqué à Cuzco, à 20 heures de bus de Lima, la capitale. Impossible de trouver un avion à un prix raisonnable (il faut compter plus de 10 000 euros le billet).  

Des dizaines de touristes bloqués sur place. - DR

Le docteur Housni passe derrière les malades en terme de priorité sur les vols de rapatriements organisés par la France. Une situation très difficile à vivre, lui qui voudrait aider : "c'est frustrant, je travaille à plein temps dans une unité d'hospitalisation avec un collègue à mi-temps. Cela fait 3 semaines qu'il gère un service d'hospitalisation à mi-temps. Mes chefs de service et la direction de l’hôpital m'ont renvoyé des attestations disant que l’hôpital est en plan blanc et qu'ils ont besoin d'un rapatriement le plus rapide possible. J'ai fait passer ces attestations aux autorités. L'ambassade m'a clairement dit que je ne suis pas prioritaire même tant que médecin dans les premiers vols. Les rapatriements sont d'abord pour les personnes malades, les personnes âgées, les familles ou les personnes en situation très précaire".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu