Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'Allemagne prend en charge le coût des soins de patients français sur son sol

Depuis fin mars, l'Allemagne contribue à désengorger les hôpitaux français, notamment alsaciens et mosellans. Elle annonce ce lundi qu'elle va prendre en charge le coût des soins des patients transférés sur son sol et ayant besoin d'une assistance respiratoire.

Un malade français du coronavirus hospitalisé à Essen, en Allemagne, lors de son rapatriement vers la France, le 17 avril 2020
Un malade français du coronavirus hospitalisé à Essen, en Allemagne, lors de son rapatriement vers la France, le 17 avril 2020 © AFP - Ina FASSBENDER

"Il s'agit de notre conception de la solidarité européenne", a déclaré lundi 20 avril le ministre allemand de la Santé Jens Spahn. Lui et son gouvernement venaient d'annoncer que l'Allemagne allait prendre en charge le coût des soins de patients européens atteints du coronavirus et nécessitant une assistance respiratoire qu'elle a accueillis dans ses hôpitaux. Parmi les malades hospitalisés outre-Rhin, 130 sont venus de France, dont l'immense majorité d'Alsace et de Moselle, dont les hôpitaux étaient saturés.

Plus d'une centaine de malades alsaciens et mosellans outre-Rhin

Pour l'Allemagne, le coût de prise en charge de ces patients européens devrait atteindre près de 20 millions d'euros. Le premier patient français à être transféré outre-Rhin avait été un Haut-Rhinois, accueilli le 21 mars à la Clinique universitaire de Fribourg (Bade-Wurtemberg), transporté par hélicoptère. Les évacuations se sont ensuite multipliées. L'Allemagne prend en charge à ce jour plus de 200 malades du coronavirus européens. Elle a "la capacité, si besoin, d'en accueillir plus", a ajouté Jens Spahn. D'autres viennent d'Italie et des Pays-Bas.

"Je salue ce geste élégant et solidaire", a réagi lundi le président de la région Grand Est Jean Rottner. En Allemagne, l'épidémie de coronavirus est sous contrôle, selon les autorités. Le pays entame son déconfinement et rouvre lundi la plupart des magasins d'une surface inférieure à 800 m2. Lundi 20 avril, le bilan de l'épidémie s'élevait à 4.400 morts outre-Rhin, selon le dernier décompte du Robert Koch Institut.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess