Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'Allemagne reconfine localement, la pandémie toujours très active en Asie et en Amérique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La pandémie de Covid-19 "s'accélère" dans le monde avec "le dernier million de cas signalé en seulement huit jours", a mis en garde lundi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le point sur les dernières évolutions.

Service de réanimation de l'hôpital de Caen (Calvados), le 14 juin 2020.
Service de réanimation de l'hôpital de Caen (Calvados), le 14 juin 2020. © Maxppp - FRANCK CASTEL

Alors que de nombreux pays, dont la France, sont entrés dans une phase de déconfinement pour relancer leurs économies, la pandémie de Covid-19 "continue de s'accélérer" a prévenu le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lundi. "Il a fallu plus de trois mois pour que le premier million de cas soit signalé. Le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours", a-t-il insisté appelant les laboratoires pharmaceutiques à augmenter la production de dexaméthasone et à "distribuer rapidement dans le monde entier" ce stéroïde qui s'est révélé efficace pour traiter les malades les plus gravement atteints. 

Nombre record de personnes testées positives dans le monde

Depuis que la Chine a fait état de l'apparition en décembre de la maladie, le coronavirus a tué officiellement au moins 473.475 personnes dans le monde et en a contaminé plus de 9 millions, dont 4,2 millions considérés aujourd'hui comme guéris. Le 21 juin, 182.993 personnes avaient été testées positives dans le monde, un record depuis le début de l'épidémie en janvier qui s'explique aussi par le développement de vastes campagnes de dépistage. Au total 216 États et territoires ont déclaré des cas positifs.

Coronavirus : record de nouveaux cas dans le monde en 24 heures (OMS)
Coronavirus : record de nouveaux cas dans le monde en 24 heures (OMS) © Visactu

Clusters et premiers reconfinements en Europe

En Europe la situation est contrastée. Plusieurs pays continuent d'alléger les mesures de précaution tandis que d'autres resserrent leur surveillance. 

Pour la première fois ce mardi, l'Allemagne, présentée en modèle de gestion de la pandémie de coronavirus, a annoncé un reconfinement partiel dans l'ouest du pays après la découverte d'un important foyer de contamination dans le plus grand abattoir d'Europe. Quelque 360.000 personnes vivant dans le canton de Gütersloh, et 280.000 dans celui voisin de Warendorf, vont à nouveau voir leurs déplacements et activités strictement limités pour tenter de contenir la propagation du virus. Plus de 1.500 personnes ont déjà été contaminées. Au Portugal également, le confinement a été partiellement rétabli dans la région de Lisbonne mardi afin de maîtriser de nouveaux foyers de contagion.

A l'inverse, le Royaume-Uni, pays le plus touché d'Europe, a annoncé la réouverture des hôtels, restaurants, salons de coiffure, attractions touristiques, musées, parcs d'attractions, cinémas, bibliothèques et installations sportives en extérieur pour le 4 juillet. L'Espagne est sortie dimanche de l'état d'urgence sanitaire et a rouvert sa frontière avec la France. Dans l'Hexagone les salles de cinéma et les casinos sont autorisés à rouvrir depuis lundi, et l'école est redevenue obligatoire pour tous les élèves, à l'exception des lycéens, à deux semaines des vacances d'été. Près de Paris, le parc d'attraction Disneyland a annoncé sa réouverture pour le 15 juillet, avec une capacité d'accueil réduite. Dans une note transmise dimanche 21 juin au gouvernement, le Conseil scientifique a cependant mis en garde contre l'apparition d'une deuxième vague à l'approche de l'hiver.

La situation s'aggrave en Guyane 

En Guyane, territoire d'outre-mer frontalier du Brésil, l'épidémie "s'aggrave", a annoncé mardi la ministre des Outre-mer Annick Girardin, en déplacement dans le territoire. Elle a annoncé l'arrivée de renforts de la Réserve sanitaire et de l'assistance publique des hôpitaux de Paris, de 15 respirateurs, de matériel de l'hôpital de campagne ainsi que la mise à disposition de déxaméthasone, traitement qui réduirait d'un tiers la mortalité chez les malades les plus gravement atteints. L'Agence régionale de santé comptabilisait mardi 2.593 cas confirmés, 8 décès et 15 patients en réanimation. "On va très rapidement arriver à 10.000 cas", a averti Rodolphe Alexandre, le président de la collectivité territoriale de Guyane, auprès de l'AFP. "Il faut qu'on s'attende à une saturation du système hospitalier", a prévenu de son côté Mathieu Raux, directeur médical de la crise du Covid à la Pitié-Salpêtrière, envoyé en renfort à Cayenne par Matignon. “La situation est exponentielle”, a confirmé ce mardi soir sur franceinfo Loïc Epelboin, médecin infectiologue au centre hospitalier de Cayenne.

Poussée "préoccupante" aux Etats-Unis, L'Amérique latine épicentre de la maladie

Les Etats-Unis demeurent le pays le plus touché avec 120.176 décès, dont près de 800 ces dernières 24 heures. Les autorités sanitaires se sont inquiétées, ce mardi, d'une poussée "préoccupante" de l'épidémie dans le pays. Plus de 32.000 cas ont été diagnostiqués ces dernières 24 heures. Anthony Fauci, immunologiste en chef de la Maison Blanche, a souligné que cette augmentation venait surtout de "la contagion" entre habitants, et non de l'augmentation du nombre de tests comme l'a évoqué Donald Trump.

Mais l'épicentre de la maladie se situe désormais en Amérique latine,  qui vient d'entrer dans l'hiver, dont les basses températures semblent propices à la propagation du virus. Le bilan dépasse désormais les 100.000 morts sur le continent. Le Brésil, deuxième pays du monde, a dépassé le seuil des 50.000 morts et des deux millions de cas confirmés, les mégalopoles de Sao Paulo et de Rio de Janeiro étant les plus sévèrement atteintes. Ailleurs en Amérique latine, le bilan a dépassé ces derniers jours les 20.000 morts au Mexique, les 1.000 morts en Argentine et les 8.000 morts au Pérou.

Deuxième vague en Asie

En Asie, la Corée du Sud a reconnu mardi qu'elle luttait depuis mi-mai contre "une deuxième vague" de coronavirus, avec entre 35 et 50 nouveaux cas répertoriés chaque jour, essentiellement à Séoul et ses environs, une zone qui concentre la moitié de la population du pays. La plupart des cas enregistrés ces trois dernières semaines ont cependant été importés. Sur les 46 nouveaux cas répertoriés mardi, 30 étaient des passagers arrivés de l'étranger.

L'Arabie saoudite a quant à elle annoncé que le grand pèlerinage à La Mecque, prévu fin juillet, sera limité à 1.000 personnes cette année en raison de la pandémie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu