Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le futur maire de Savigneux stockait les masques offerts par la région avant son investiture

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu
Savigneux, France

Polémique sur la distribution des masques mis à la disposition de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour la commune de Savigneux, dans la Loire. Selon le Progrès, le futur maire les stockait en attendant son investiture officielle ce jeudi 28 mai.

L'ancien maire et le futur maire de Savigneux s'affrontent sur la question des masques offerts par la région Auvergne Rhône Alpes. Photo d'illustration de masques grand public.
L'ancien maire et le futur maire de Savigneux s'affrontent sur la question des masques offerts par la région Auvergne Rhône Alpes. Photo d'illustration de masques grand public. © Maxppp - Arnaud Journois

Selon le journal Le Progrès (article payant), les masques mis à disposition par la région Auvergne-Rhône-Alpes ont été distribués avec plusieurs jours de retard dans la commune de Savigneux, dans la Loire. La cause : le futur maire stockait ces masques en attendant son investiture officielle ce jeudi 28 mai. Mercredi 20 mai, c'est le maire élu le 15 mars dernier qui est allé chercher les masques de la région, sans en avoir le droit selon le maire sortant Christophe Bretton qui dénonce une manœuvre politicienne. 

"Il n'avait pas la délégation pour récupérer les masques" - Christophe Bretton, maire sortant de Savigneux 

Christophe Bretton, maire sortant de Savigneux battu le 15 mars dernier, assure que son successeur n'avait pas le droit de récupérer ces masques.

"Il semblerait clairement que monsieur Grange a privilégié le fait de les donner lui-même plutôt que les donner le plus vite possible à la population. Et en l’occurrence, il n'avait pas la délégation pour récupérer les masques. Mercredi 20 mai, monsieur Grange n'est qu'un simple conseiller municipal de l'opposition et un élu potentiellement maire". 

Il aura fallu un coup de fil des gendarmes pour que les masques soient finalement restitués : ils ont été distribués à partir de mardi 26 mai. Du côté de Jean-Marc Grange, pas de mea culpa. Pour lui, c'est une question de logistique qui a dicté ses choix : il souhaitait attendre l'installation du nouveau conseil municipal ce 28 mai pour disposer de toute son équipe et des bénévoles afin de les distribuer dans la foulée. 

"Le choix que j'avais fait aurait permis de distribuer beaucoup mieux et beaucoup plus vite ces masques" - Jean-Marc Grange, futur maire de Savigneux

Jean-Marc Grange, futur maire de Savigneux, assure que sa décision aurait permis une meilleure gestion de la distribution des masques de la région.

"En tant qu'élu de Savigneux, je ne peux pas être traité d'imposteur pour ce qui est de récupérer les masques. Et il y aurait erreur si j'avais souhaité ne pas distribuer ses masques : moi pour ma part, je suis persuadé que le choix que j'avais fait aurait permis de distribuer beaucoup mieux et beaucoup plus vite ces masques à nos administrés et de façon beaucoup plus juste aussi. 

Jean-Marc Grange qui reste droit dans ses bottes et qui accuse son prédécesseur de lancer une polémique politicienne alors qu'un recours a été déposé par Christophe Bretton pour faire annuler son élection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu