Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : l'embarquement des patients à bord du TGV médicalisé à Nancy "s'est bien déroulé"

Par

Le TGV médicalisé en gare de Nancy est parti ce dimanche 29 mars, dans les environs de 11h. L'embarquement des vingt-quatre patients lorrains s'est bien déroulé, selon le CHRU. Retour en images sur cette opération délicate.

Trois infirmières et 4 patients du CHU de Nancy dans une rame du train TGV médicalisé au départ de Nancy qui transporte 24 patients atteints de Covid-19. Trois infirmières et 4 patients du CHU de Nancy dans une rame du train TGV médicalisé au départ de Nancy qui transporte 24 patients atteints de Covid-19.
Trois infirmières et 4 patients du CHU de Nancy dans une rame du train TGV médicalisé au départ de Nancy qui transporte 24 patients atteints de Covid-19. © Maxppp - Alexandre MARCHI

L'embarquement des patients lorrains à bord du TGV médicalisé "s'est bien déroulé", assure le CHRU de Nancy**. Le train sanitaire est parti** ce dimanche 29 mars, dans les environs de 11h de la gare de Nancy. Direction : Bordeaux pour vingt-quatre malades lorrains en réanimation , qui seront dispatchés à leur arrivée dans différents hôpitaux de la Nouvelle-Aquitaine, comme le CHU de Bordeaux, l'hôpital d'instruction des armées, ainsi que les centres hospitaliers de Libourne, Bayonne et Pau.

Publicité
Logo France Bleu

Quatre patients par voiture

Une opération délicate, qui a mobilisé six équipes de SAMU, pour transporter ces malades du coronavirus en réanimation. Ce transfert demande un important matériel, puisque les patients voyagent sous assistance respiratoire

Le docteur Lionel NACE, chef de service des urgences du CHU de Nancy, et le docteur Lionel LAMHAUT, médecin anesthésiste au SMUR de Necker, dans le TGV médicalisé au départ de Nancy. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Dans chacune des six voitures, quatre patients sont installés et accompagnés d'une solide équipe médicale de sept soignants (médecin senior, interne, infirmiers, infirmier anesthésiste et logisticien).

L'arrivée des malades en gare de Bordeaux est attendue pour 16h.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu