Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : il crée un embout avec une imprimante 3D pour adapter les masques de plongée aux respirateurs

-
Par , France Bleu Paris

Un imprimeur à la retraite utilise une imprimante 3D pour fabriquer des embouts qui pourraient permettre d'adapter les masques de plongée aux respirateurs.

Les hôpitaux testent les masques de plongée pour les adapter aux respirateurs
Les hôpitaux testent les masques de plongée pour les adapter aux respirateurs © AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Tous les moyens sont bons pour lutter contre le coronavirus. Ces derniers jours, de nombreux hôpitaux tentent d'adapter des masques de plongée de la marque Decathlon aux respirateurs utilisés pour les patients en réanimation. Un imprimeur à la retraite a fabriqué, grâce à une imprimante 3D, un embout permettant cette transformation. "135 adaptateurs ont déjà été livrés dans toute la France", précise Jacques Gabbai.

396 embouts fabriqués par jour

Ce retraité s'est inspiré des Italiens en imprimant en 3D des petits embouts à clipser sur le haut des masques de plongée Decathlon. "Ce que l'on adapte, c'est le tuba du masque pour le connecter au respirateur. J'ai été contacté par l'hôpital Saint-Joseph à Paris pour fabriquer des pièces et les livrer rapidement," raconte Jacques Gabbai.

Dans la foulée, il a sollicité la communauté des imprimeurs 3D un peu partout dans le pays grâce à internet. Il est important d'anticiper pour assumer la production, car il faut plus de trois heures pour créer un adaptateur. "Nous pouvons fabriquer 396 adaptateurs par jour, on en a en 280 en stock."

Tout est entièrement fait gratuitement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu