Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'Eurométropole de Strasbourg passe en rouge

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le nombre de cas de Covid augmente fortement dans l'Eurométropole de Strasbourg. L'Agence régionale de santé indique ce jeudi 3 septembre que le seuil d'alerte est dépassé.

Dépistage gratuit du Covid à Strasbourg.
Dépistage gratuit du Covid à Strasbourg. © Radio France - Margot Turgy

L'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est annonce ce jeudi midi dans un communiqué que l'Eurométropole de Strasbourg a franchi le seuil d'alerte du coronavirus la semaine du 24 au 30 août. Cela signifie que le nombre de nouveaux cas de Covid est supérieur à 50 cas pour 100.000 habitants sur sept jours. Il est de 55,8 pour 100.000 habitants dans l'Eurométropole.

Le taux d'incidence du Covid sur Strasbourg.
Le taux d'incidence du Covid sur Strasbourg. - ARS

Par comparaison à Mulhouse, le taux d'incidence est de 28,6 cas pour 100.000 habitants sur la même semaine.

Taux d'incidence du Covid à Mulhouse.
Taux d'incidence du Covid à Mulhouse. - ARS

Ce taux d'incidence est un indicateur très surveillé par les autorités pour observer l'évolution de l'épidémie de coronavirus. Mais il y en a 4 et c'est le seul qui est dans le rouge pour l'instant. L'ARS rappelle que les seules mesures permettant d'éviter la contamination sont les mesures de prévention dites « mesures barrières » : 

  • Lavage fréquent des mains 
  • Distance d'au moins 1 mètre entre les personnes 
  • Port du masque (en évitant au maximum d'y toucher) 

Au moindre signe qui pourrait évoquer la maladie (fièvre, toux, nez qui coule, diarrhée, mal de tête, perte de goût ou d’odorat, courbatures), il est recommandé de se faire tester, autant pour se protéger soi-même que les autres, en particulier les personnes les plus à risques.

L'ARS insiste sur les campagnes de dépistage qui sont réalisés à Strasbourg : sur le campus universitaire ou place du Corbeau.

Le port du masque est obligatoire à Strasbourg depuis vendredi 28 août (ainsi que dans 12 autres communes du Bas-Rhin). L'arrêté préfectoral est en vigueur jusqu'au lundi 7 septembre.  D'ici le tribunal administratif a demandé à la préfète de revoir sa copie en indiquant des heures et des zones géographiques précisent pour cette obligation.  

Le taux d'incidence dans les deux départements alsaciens

La remontée du taux de contamination est sensible dans les deux départements depuis la mi-août. Le Haut-Rhin avait connu une recrudescence des nouvelles contaminations courant juillet, avant que le phénomène ne régresse. C'est à partir de la mi-août également que le nombre de cas détectés dans le Bas-Rhin a dépassé le Haut-Rhin.

Le taux d’incidence pour 100 000 habitants sur sept jours glissants correspondant au nombre total de nouveaux cas dans cet intervalle de temps. L’indicateur est vert si ce taux est inférieur à 5%, orange s'il est compris entre 5 et 10% et rouge si supérieur à 50%. Ce taux est un indicateur de la circulation du virus, avec le taux de positivité des tests et le taux de test.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess