Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'Europe à l'heure du déconfinement

-
Par , France Bleu

Alors que les Français devront patienter jusqu'au 11 mai pour voir le début du déconfinement, certains de nos voisins ouvrent leurs écoles et leurs commerces aujourd'hui. Le Danemark ou l'Autriche ont même autorisé les sorties dès la semaine dernière.

Au Danemark, les écoles ont ouvert leurs portes mercredi 15 avril. Les distances de sécurité doivent tout de même être respectées.
Au Danemark, les écoles ont ouvert leurs portes mercredi 15 avril. Les distances de sécurité doivent tout de même être respectées. © Maxppp - OLAFUR STEINAR GETSSON/EPA/Newscom

Vendredi 17 avril, le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a estimé que l'épidémie de Covid-19 était "sous contrôle et gérable". Des mots choisis pour justifier la ré-ouverture, dès ce lundi, des commerces de moins de 800m². Avec un bilan total de près de 4300 morts selon le dernier bilan dimanche, le pays fait office de bon élève dans sa gestion de crise sur la scène européenne. Mais le déconfinement amorcé n'est pas pour autant un retour à la normale. La chancelière, Angela Merkel, qualifie elle-même ce "succès d'étape" de "fragile" et n'entend pas assouplir les règles trop rapidement. Les écoles et les lycées restent par exemple fermés jusqu'au 3 mai. 

Réouverture des écoles et des jardins publics

Plusieurs pays font en revanche le choix d'un retour en classe rapide. C'est le cas pour la République Tchèque notamment qui autorise la reprise des cours ce matin, suivant l'exemple du Danemark, qui avait pris une mesure similaire dès mercredi dernier. L'Autriche, de son côté, avec 443 décès sur une population de près de 9 millions d'habitants, fait figure de pionnier européen en matière de déconfinement. Mardi 14 avril, Vienne a autorisé la réouverture des commerces de moins de 400 m², des jardins publics et même des magasins de bricolage. 

Dans tous les cas, l'assouplissement des règles ne transforme pas le quotidien en un jour. Quelles que soient les décisions actées, toutes rentrent dans un processus progressif. 

Les pays les plus touchés s'arment de patience

Même l'Italie, pays le plus touché en Europe (plus de 23 000 décès dimanche soir), commence à voir le bout du tunnel. Si le gouvernement italien a annoncé le maintien des mesures de confinement jusqu'au 3 mai, certains commerces comme les librairies ou les boutiques de vêtements pour enfants ont récemment reçu l'autorisation d'ouvrir leurs portes."Nous sommes de retour!" a même annoncé le célèbre glacier Giolitti  sur Instagram, prévoyant une reprise de ses livraisons dès demain. 

Deux pays ont de leur côté acté le prolongement du confinement : le Royaume-Uni, cinquième pays le plus touché au monde derrière la France, et l'Espagne, frappée de plein fouet par l'épidémie de Covid-19, jusqu'au 9 mai inclus. Mais Madrid annonce également un assouplissement des règles. Jusqu'ici strictement privés de sortie, les enfants seront autorisés à prendre l'air à partir du 27 avril. Symbole de la crise sanitaire vécue par le pays, la morgue temporaire installée dans la patinoire de Madrid sera fermée dès mercredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu