Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Réouverture des lieux publics : l'exécutif privilégie un QR Code plutôt qu'un pass sanitaire

-
Par , France Bleu

Le pass sanitaire n'est plus l'option privilégiée par le gouvernement d'après les informations recueillies par franceinfo ce vendredi 2 avril. Il se tourne davantage vers le QR Code, sorte de code-barres à scanner avec son téléphone.

Un système de QR Code pourrait être mis en place [photo d'illustration].
Un système de QR Code pourrait être mis en place [photo d'illustration]. © Maxppp - Jan Woitas/dpa/picture-alliance/Newscom

L'exécutif privilégie le QR Code plutôt que le pass sanitaire pour permettre de tracer les cas contacts tout en rouvrant certaines activités, d'après les informations de franceinfo ce vendredi. Ce QR code, sorte de code-barres, sera à scanner avec son téléphone. Si cette formule est choisie, un test ne sera pas exigé et les informations personnelles ne seront pas transmises. La question de le rendre obligatoire n'est pas encore tranchée.

Réouverture "pour tous"

Devant le Sénat jeudi après-midi, Olivier Véran s'est prononcé contre l'idée même de pass sanitaire : "Je considère que le jour où on pourra rouvrir des lieux pour le public, ils doivent être rouverts pour tous", a déclaré le ministre de la Santé. Le 24 mars, il avait déjà expliqué que les bars, restaurants et autres lieux recevant du public pourraient "rouvrir progressivement" sans avoir recours à un pass sanitaire.

De son côté, Emmanuel Macron s'est toujours prononcé contre un pass sanitaire uniquement basé sur la vaccination, estimant que "si on arrive à rouvrir certains de ces lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination alors que nous n'aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes d'entre nous". D'autres options étaient cependant étudiées, comme accorder ce pass aussi aux personnes présentant un test négatif ou à celle ayant déjà eu le virus.

Le 16 mars dernier, lors de la présentation du plan de réouverture des restaurants et bars aux professionnels du secteur, le principe d'un système de QR Code avait été avancé. Ce dispositif serait mis en place à l'entrée des établissements. "Mais si quelqu'un n'a pas de smartphone ou s'il refuse de cliquer sur le QR Code, nous aurons toujours le même carnet de rappel que nous avions déjà mis en place", avait alors précisé Didier Chenet, président du groupement national des indépendants en hôtellerie et restauration (GNI).

La Commission européenne a présenté son projet de "certificat vert" le 17 mars dernier. L'objectif est de faciliter les voyages au sein de l'UE cet été.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess