Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : l'habitante d'Hénin-Beaumont contaminée n'aurait eu aucun contact sur la ville

Par

C'est un communiqué de la préfecture du Pas-de-Calais publié lundi qui a révélé qu'un cas de coronavirus a été diagnostiqué à Hénin-Beaumont. Il s'agit d'une femme d'une quarantaine d'années, militaire sur la base aérienne de Creil (Oise). Selon la mairie, aucune contagion n'est à craindre.

Selon le maire d'Hénin-Beaumont la femme contaminée n'aurait eu aucun contact sur la ville durant la période d'incubation Selon le maire d'Hénin-Beaumont la femme contaminée n'aurait eu aucun contact sur la ville durant la période d'incubation
Selon le maire d'Hénin-Beaumont la femme contaminée n'aurait eu aucun contact sur la ville durant la période d'incubation © Radio France - Claire Mesureur

L'information s'est répandue comme une traînée de poudre : "Un premier cas de personne atteinte du coronavirus covid-19 a été confirmé hier soir dans le département du Pas-de-Calais. Il s’agit d’une personne en lien avec la base militaire de Creil et habitant la commune d’Hénin-Beaumont", écrit la préfecture dans un communiqué publié ce lundi. Il n'en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux s'emballent. "Nous avons reçu de nombreux messages et autres appels d'habitants qui s'inquiétaient", indique le maire de la commune.

Publicité
Logo France Bleu

Steeve Briois qui avait été alerté dès dimanche soir par les services de la préfecture du Pas-de-Calais a dû aller à la pêche aux informations pour tenter de rassurer ses administrés. Selon les renseignements qu'il a collectés, tant au niveau de la sous-préfecture de Lens que de l'Agence Régionale de Santé (ARS) il s'agirait d'une femme d'une quarantaine d'années, effectivement domiciliée à Hénin-Beaumont mais qui n'aurait eu aucun contact sur la commune durant la période où elle était contagieuse. Militaire de carrière et affectée à la base aérienne de Creil son infection serait donc en lien avec le foyer de contamination de l'Oise.

L'ARS des Hauts-de-France précise par ailleurs que la mère de famille a passé toute la semaine dernière dans l'Oise avant de rejoindre "le domicile d’un proche dans le Pas-de-Calais vendredi et ne l’a pas quitté avant de se rendre à l’hôpital, alors qu’elle ressentait les premiers symptômes". Elle n'aurait donc eu aucune activité susceptible de contaminer son entourage ou quiconque habitant la commune d'Hénin-Beaumont.

Elle a été transférée au centre hospitalier de Tourcoing après avoir été prise en charge par l'hôpital d'Arras et son état ne présente pas d'inquiétude.

La ville d'Hénin-Beaumont va lancer une campagne de sensibilisation sur la conduite à tenir face au risque d'épidémie © Radio France - Claire Mesureur

Bien que tout risque de contamination au sein de la ville semble écarté la municipalité d'Hénin-Beaumont va toutefois prendre des mesures et lancer une campagne de sensibilisation auprès de ses habitants sur la conduite à adopter face à une éventuelle épidémie.  Dans un premier temps, toutes les classes de neige à venir sont actuellement annulées. Toutes la classes de CM2 de trois écoles sont concernées, les enfants devaient partir dimanche prochain. 

La ville a par ailleurs commandé du matériel pour équiper les écoles et les services de la mairie. Des savons, des essuie-mains et autres gels hydroalcooliques devraient être disponibles avant la fin de la semaine.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu