Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'hôpital d'Avignon n'est pas habilité à réaliser les diagnostics

-
Par , , France Bleu Vaucluse

En région PACA, les moyens ne sont pas mis sur l'hôpital d'Avignon pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Il n'est pas en mesure de réaliser les dépistages. Cependant, il pourrait l'être si la maladie se propage.

Le panneau d'accès aux urgences à l'hôpital Avignon
Le panneau d'accès aux urgences à l'hôpital Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Pour l'instant, l'hôpital d'Avignon n'est pas habilité face au coronavirus. Il n'est pas en mesure de réaliser les tests de dépistage ou d'hospitaliser de potentiels malades. Si vous étiez contaminé, vous seriez alors envoyé dans les deux centres hospitaliers habilités de la région : la Timone à Marseille et le CHU de Nice. 

Pas de dispositif particulier pour le moment

Si ces deux hôpitaux faisaient face à trop de demandes, l'hôpital d'Avignon entrerait alors dans le dispositif. On pourrait alors y réaliser des analyses. Il faudrait patienter pendant au moins quatre heures dans une salle confinée pour obtenir les résultats. En cas de forte affluence, le réfectoire pourrait aussi être réquisitionné pour séparer les potentiels cas des patients de l'hôpital.

Par ailleurs, pour éviter toute propagation, la direction académique de Vaucluse prend les devants. Elle demande à tous les élèves, de la crèche à la Terminale et aux enseignants de retour des pays touchés par l'épidémie de rester chez eux pendant 14 jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu