Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'hôpital de Bourgoin-Jallieu a besoin de renforts

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère

Pour faire face à la recrudescence de l'épidémie, le centre hospitalier Pierre Oudot lance un appel ce lundi. L'établissement situé à Bourgoin-Jallieu est à la recherche de médecins, d'infimiers et d'aide-soignants.

Le centre hospitalier Pierre-Oudot, hôpital public de Bourgoin-Jallieu (Isère)
Le centre hospitalier Pierre-Oudot, hôpital public de Bourgoin-Jallieu (Isère) © Radio France - Céline Loizeau

"La deuxième vague [...] nous touche de plein fouet." Sur un post partagé sur Facebook ce lundi 26 octobre, le centre hospitalier Pierre Oudot, situé à Bourgoin-Jallieu, tire la sonnette d'alarme. Alors que le pic d'hospitalisations pour coronavirus a été dépassé depuis le confinement, l'établissement a besoin de personnel pour renforcer son effectif. 

Les jeunes actifs et les retraités sont sollicités : "Pour nous aider dans cette mission et cette lutte, pour ouvrir des capacités d’accueil supplémentaires, nous avons besoin de vous !" afin d'assurer des postes de médecins, infirmiers, aide-soignants, et kinés. 

L'ensemble du groupe hospitalier est dans le besoin 

Avoir du personnel en plus, c'est la condition sine qua non pour ouvrir des lits supplémentaires pour accueillir les malades du Covid-19 au sein du groupe hospitalier Nord Dauphiné  : "On voit de ce qu'on observe sur ces trois derniers jours que le risque de saturation des capacités régionales est en passe d'être atteint donc il va falloir que l'on ouvre des lits supplémentaires." explique Laurence Bernard, la directrice du groupe. 

Interview de Laurence Bernard, directrice du Groupe Hospitalier Nord Dauphiné

Les renforts doivent aussi venir remplacer les professionnels hospitaliers contaminés par le coronavirus qui ont dû s'isoler pour préserver leur santé et celle des patients. 67 patients sont actuellement hospitalisés au centre hospitalier Pierre Houdot, 110 sur l'ensemble du groupe hospitalier Nord Dauphiné. Le service réanimation, lui, arrive à saturation : huit malades y sont soignés pour douze lits ouverts dont un de plus ce lundi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess