Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus Covid-19 : l'hôpital Mémorial de Saint-Lô habilité à l'accueil de malades

-
Par , France Bleu Cotentin

Dans le département de la Manche, c'est l'hôpital Mémorial de Saint-Lô qui a été désigné ce lundi après-midi par l'Agence Régionale de Santé pour accueillir d'éventuels malades du Coronavirus Covid-19.

Illustration coronavirus.
Illustration coronavirus. © Radio France - Xiao Yijiu

Alors que l'Italie doit faire face au Coronavirus Covid-19, avec plus de 100 cas officialisés et trois morts dans le pays, en France les capacités des hôpitaux ont été augmentées. De 38 on est passés à 108, soit 70 de plus, dont un établissement par département. Dans la Manche, c'est l'hôpital Mémorial de Saint-Lô qui a été désigné ce lundi après-midi par l'Agence Régionale de Santé. 

Comme tous les autres hôpitaux qui entrent aujourd'hui dans le dispositif, l'établissement saint-lois est le seul dans le département de la manche à disposer d'un SAMU ou centre 15 qui régule les Urgences. Le Samu reste le premier interlocuteur en cas de doute : le médecin urgentiste, avec un infectiologue, mène un interrogatoire médical. Si c’est un cas suspect, il sera testé. Si la maladie est avérée, l’hospitalisation sera automatique pour une quarantaine de 14 jours. 

Les services d'infectiologie et d'hygiène mobilisés

A Saint-Lô, c'est ce lundi après-midi vers 15H que l'hôpital a appris qu'il faisait partie des 70 établissements choisis pour renforcer le dispositif. Depuis, c'est un peu le branle-bas de combat, car il faut s'organiser pour pouvoir accueillir les malades du coronavirus en cas de propagation de la maladie en France. 

Cela passe par l'aménagement d'une zone d'attente pour d'éventuels patients, des lits, former le personnel et augmenter le stock des équipements. Les services d'infectiologie et d'hygiène sont mobilisés. Draps, stéthoscope… tout ce qui sera au contact d'un éventuel malade sera à usage unique. Les  soignants ne doivent prendre aucun risque et porter un masque car la contamination peut se faire par simple gouttelette si le patient éternue, se mouche ou tousse. 

En France à ce jour, sur 12 cas confirmés , une personne est décédée, une est toujours hospitalisée et 10 sont guéries. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess