Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un troisième mort en Italie selon un nouveau bilan, et plus de 130 personnes contaminées

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

L'Italie annonce un troisième décès lié au Coronavirus ce dimanche soir, une femme atteinte d'un cancer. Onze villes ont été mises en quarantaine pour lutter contre la propagation du virus. Le pays compte déjà 132 cas de contamination.

Une résidente portant un masque demande des informations à un policier près de Milan (photo d'illustration).
Une résidente portant un masque demande des informations à un policier près de Milan (photo d'illustration). © AFP - MIGUEL MEDINA

Les autorités italiennes ont annoncé ce dimanche soir un troisième décès à cause du coronavirus dans le nord du pays, où deux autres personnes âgées sont décédées au cours des quarante-huit dernières heures. Après avoir recensé plus de 130 cas de contamination, les autorités tentent d'endiguer la propagation du coronavirus.

Premier pays d'Europe à prendre cette mesure, l'Italie a mis 11 de ses communes en quarantaine. Dans le nord du pays, environ 52.000 personnes se réveillent ce dimanche dans des zones où "ni l'entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière", comme l'a annoncé le Premier ministre Giuseppe Conte. La première mesure de confinement avait été appliquée en Chine, le 23 janvier, pour les 11 millions d'habitants de Wuhan.

Clôture anticipée du carnaval de Venise

Dans une partie de la Lombardie et la Vénétie, des entreprises et des établissements scolaires dont fermés, des événements culturels et sportifs sont annulés ou reportés... Le foyer se trouve à Codogno, près de Milan et samedi soir, les rues y étaient particulièrement vides.

Elles auraient dû se terminer mardi, mais les festivités du Carnaval de Venise sont annulées à partir de dimanche ainsi que toutes les manifestations sportives de la région, a annoncé le président de Vénétie (nord-est de l'Italie).

132 cas en Italie selon un nouveau bilan

Le décret-loi pris samedi prévoit des sanctions pouvant aller jusqu'à trois mois de réclusion pour les contrevenants. Et le Premier ministre italien a prévenu qu'il pourrait recourir à l'armée pour surveiller les points de contrôle. L'Italie est le pays européen le plus touché avec 132 cas en Italie selon le chef de la Protection civile, Angelo Borrelli.

Selon le décompte, ces cas, qui incluent deux personnes décédées entre vendredi et samedi, sont au nombre de 89 en Lombardie (région de Milan), 25 en Vénétie (région de Venise), 9 en Emilie Romagne (autour de Bologne), 6 dans le Piémont (Turin) auxquels s'ajoutent 3 dans la région de Rome (Latium), qui sont des cas où le virus a été contracté hors d'Italie.

Le président de Lombardie a par ailleurs réclamé "plus d'attention (aux frontières) comme cela aurait dû être fait quand nous l'avions demandé".

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, "attentif à la situation en Italie", la France aussi se prépare à une possible "épidémie" du nouveau coronavirus. Il estime "très probable" la possibilité de nouveaux cas en France.

"Une mesure politique" pour Didier Raoult, patron de Méditerranée Infectio

Pour le patron du laboratoire de l’assistance publique des hôpitaux de Marseille, "c'est une mesure politique et non-scientifique, il n'y a pas d'exemple que la quarantaine ait jamais marché. [...] La gestion de la panique sociale est un métier différent de celui de l'évaluation scientifique."

Didier Raoult précise que "la mortalité du Covid-19 n'est pas différente ou supérieure des dix virus respiratoires qui existent déjà en France et épidémiques chaque année. [...] L'année dernière à Marseille, on a eu 35 morts par la grippe, 19 morts par le virus respiratoire syncytial. Le coronavirus n'arrivera jamais à tuer autant à Marseille dans l'année qui vient, c'est impossible."

Un total de 77.000 contaminations en Chine

En Chine, le bilan a atteint dimanche 2.442 morts après l'annonce de 97 décès supplémentaires, tous sauf un dans la province centrale du Hubei, berceau du nouveau coronavirus. Le ministère de la Santé a aussi fait état de 648 nouveaux cas de contamination, ce qui porte à environ 77.000 le total national.

En Corée du Sud, le niveau d'alerte concernant le nouveau coronavirus a été rehaussé au plus "haut", après une soudaine augmentation du nombre de contaminations. L'épidémie de Covid-19 est "à un tournant décisif", a précisé le président Moon Jae-in à l'issue d'une réunion de son gouvernement sur ce sujet. Le pays compte un total de 556 personnes porteuses de ce virus qui a fait quatre morts.

Le directeur général de l'OMS redoute "le potentiel de dissémination du Covid-19 dans les pays dont les systèmes de santé sont plus précaires". Comme c'est le cas de nombreux pays africains où les infrastructures sanitaires et le personnel médical sont mal préparés pour affronter l'épidémie. Pour l'instant, sur le continent, seule l'Egypte a enregistré un cas confirmé de contamination.

Fermeture "temporaire" des frontières autour de l'Iran

L'Iran a annoncé dimanche la mort de trois malades du nouveau coronavirus parmi un total de 15 personnes nouvellement testées positives. Au total, huit personnes ont été tuées par la maladie Covid-19 sur un total de 43 personnes infectées, a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, cité par la télévision d'Etat. L'Iran est à ce jour le pays où l'épidémie a fait le plus de morts en dehors de Chine.

La Turquie a annoncé fermer "temporairement" sa frontière avec l'Iran. En Jordanie, le gouvernement jordanien a décidé dimanche d'interdire l'entrée de son territoire à tout non-Jordanien venant de Chine, d'Iran et de Corée du Sud. Kaboul "interdit tout voyage" entre l'Afghanistan et l'Iran. Le Pakistan annonce également qu'il ferme sa frontière avec l'Iran par crainte du coronavirus. L'Arménie va fermer "pour deux semaines" sa frontière terrestre avec l'Iran et suspendre les liaisons aériennes avec ce pays.

Coronavirus : le point sur l'épidémie, dimanche 23 février
Coronavirus : le point sur l'épidémie, dimanche 23 février © Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess