Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'Université de Tours suspend tous les échanges avec la Chine

-
Par , France Bleu Touraine

En raison de l'épidémie de coronavirus, l'Université de Tours a décidé de suspendre tous les programmes d'échanges avec la Chine. Par ailleurs, un accompagnement est mis en place pour les 300 élèves chinois du site universitaire tourangeau.

Les 300 étudiants chinois de Tours sont en contact permanent avec leur famille
Les 300 étudiants chinois de Tours sont en contact permanent avec leur famille © Maxppp - Maxppp/EPA

Alors que le Coronavirus a fait plus de 170 morts en Chine, et que la compagnie Air France suspend ses vols en direction ou en provenance de la Chine, l'Université de Tours a décidé de suspendre tous les échanges avec la Chine. Actuellement, un étudiant tourangeau se trouve en Chine, dans la province voisine du Hubei (capitale Wuhan), celle du Hunan où la coopération avec l'Université de Tours est forte. Il n'y a actuellement pas de chercheurs tourangeaux en Chine. Marc Desmet, le vice-président de l'Université en charge des échanges internationaux, explique que "cet étudiant est accompagné régulièrement par nos services. Tout se déroule normalement". Selon Marc Desmet, "toutes les universités de France prennent ou sont en train de prendre une décision similaire. Les mobilités sont suspendues". 

L'université de Tours compte 300 étudiants 

L'Université de Tours doit aussi accompagner les 300 étudiants présents à l'Université de Tours. Cela représente 10% des étudiants internationaux de l'université. "On les accompagne bien entendu, c'est très structuré", explique Marc Desmet. L'université a rédigé un message d'information en anglais et en chinois à destination de ces 300 étudiants chinois. "On a pas souhaité l'adresser à tous les étudiants pour éviter qu'ils se sentent stigmatisés". Marc Desmet qui rappelle que ces 300 étudiants chinois sont en contact quasi-permanent avec leur famille grâce à la messagerie chinoise WeChat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu