Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIE - Coronavirus : la campagne de dépistage massif débute ce lundi dans les Ardennes

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Tous les habitants d'Ardenne Métropole sont invités à venir se faire tester, du 14 au 30 décembre 2020. Une campagne de dépistage massif organisée dans le département actuellement le plus touché de France par le Coronavirus.

Le ministre de la santé a présenté jeudi dernier les 4 métropoles concernées par des campagnes de dépistage massif de la population.
Le ministre de la santé a présenté jeudi dernier les 4 métropoles concernées par des campagnes de dépistage massif de la population. © Radio France - Stéphane Maggiolini

C'est l'une des quatre métropoles françaises à l'expérimenter. Une opération de dépistage massif du coronavirus débute, ce lundi 14 décembre sur le territoire d'Ardenne Métropole, à la demande de son président Boris Ravignon et avec l'autorisation du ministère de la Santé. L'opération va durer jusqu'au 30 décembre inclus. Des centres de dépistages seront installés dans les communes de Charleville-Mézières, Sedan, Nouzonville, Villers-Semeuse et Vrigne-aux-Bois.

Qui peut se faire tester ?

L'idée est de casser l'épidémie dans le département, actuellement le plus touché de France avec un taux d'incidence, ce dimanche soir, de 311 nouveaux cas pour 100 000 habitants. L'Agence Régionale de Santé invite l'ensemble des habitants de la métropole à se faire tester, d'autant plus que les fêtes approchent et que les rassemblements familiaux sont des facteurs de la transmission du virus.

Pour Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières, le dépistage est la solution.

Où et quand se faire dépister ?

Les 158 sites de dépistage déjà opérationnels vont élargir leurs horaires d'ouverture, dès ce lundi. Ils seront renforcés par 8 nouveaux centres de tests aménagés dans des gymnases de Charleville-Mézières, Sedan, Nouzonville, Villers-Semeuse et Vrigne-aux-Bois

Ils seront ouverts de 15h à 19h, jusqu'au 19 décembre, puis du 21 au 23 et du 28 au 30 décembre.

Des séances de dépistage seront également proposées ponctuellement dans d'autres communautés de communes comme Ardenne Thiérache et Vallée Plateau d'Ardenne. Quatre équipes mobiles proposent également des dépistages en entreprise et mobilisent 200 infirmiers.

La carte des principaux sites de dépistage :

Un dispositif inédit

Cette opération est une première. Pour l'occasion, les autorités ont fait appel à une centaine de renforts : médecins libéraux, élèves infirmiers, sapeurs-pompiers, agents de la Protection Civile et bénévoles de la Croix-Rouge. Les moyens techniques sont aussi renforcés, notamment avec des tests PCR plus fiables. Les trois laboratoires ardennais tournent à plein régime et vont analyser 4 500 tests par jour, contre 1 000 actuellement.

Les cas positifs seront contactés par la CPAM dont la plateforme téléphonique est renforcée : de 10 à plus de 25 brigadiers. Ils devront s'isoler pendant 7 jours soit à leur domicile, soit dans des chambres d'hôtel réservées par l'État.

Réécoutez l'interview du préfet des Ardennes sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess