Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la Chine confine près de 56 millions de personnes pour le Nouvel an lunaire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La Chine a élargi ce samedi le cordon sanitaire imposé pour lutter contre la propagation du nouveau virus qui a fait 41 morts depuis son apparition en décembre dernier dans la ville de Wuhan. Près de 56 millions de personnes sont confinées alors que le pays fête le Nouvel an lunaire.

Dans les villes confinées comme à Wuhan, les rues sont désertes, les commerces fermés et la circulation réduite au minimum.
Dans les villes confinées comme à Wuhan, les rues sont désertes, les commerces fermés et la circulation réduite au minimum. © Maxppp - Yuan Zheng

Après le confinement de 40 millions d'habitants ce jeudi autour de la ville de Wuhan, la Chine a annoncé ce samedi qu'elle élargissait le cordon sanitaire imposé pour endiguer la propagation de l'épidémie à cinq villes supplémentaires de la province de Hubei dans le centre du Pays. Près de 56 millions d'habitants sont concernés par cette mesure. 

Ce samedi, le président chinois Xi Jinping a reconnu que l'épidémie de pneumonie s'accélérait, plaçant la Chine dans "une situation grave" selon lui. La maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre a fait 41 morts dans le pays, et le nombre de personnes contaminées a bondi à près de 1.300, ont précisé samedi les autorités locales. A l'étranger, un second cas de virus a été confirmé aux Etats-Unis, et trois cas ont été confirmés et hospitalisés vendredi en France, les premiers en Europe.  

Des mesures de dépistages dans les transports 

Ce samedi, la Chine a ordonné des mesures nationales de dépistage du nouveau virus dans les trains, les bus et les avions, afin de tenter d'endiguer l'épidémie. Des points d'inspection vont être mis en place et tous les voyageurs présentant des symptômes de pneumonie seront "immédiatement transportés" vers un centre médical, a annoncé dans un communiqué la Commission nationale de la santé (CNS). Le long congé du Nouvel An chinois, avec ses centaines de millions de déplacements susceptibles de favoriser la contagion, a commencé vendredi, à la veille du début de l'Année du Rat.

A compter de lundi, les agences de voyages chinoises ne pourront plus vendre de réservations d'hôtels ni de séjours à des groupes, a annoncé la chaîne de télévision CCTV.  Parallèlement, des médecins militaires ont été dépêchés à Wuhan où la construction d'un deuxième hôpital d'urgence a été lancée.

Le virus se propage, trois cas confirmés en France.
Le virus se propage, trois cas confirmés en France. © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess