Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la chloroquine finalement autorisée pour traiter le Covid-19 en milieu hospitalier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le Professeur Didier Raoult, l'a lui-même annoncé jeudi dans un tweet : le décret autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine aux patients atteints par le Covid-19 est publié au Journal officiel. Le directeur de l'IHU de Marseille défend l'usage de la mollécule depuis le début de l'épidémie.

le Pr Didier Raoult dans son bureau de l'IHU Méditerranée Infection, à Marseille
le Pr Didier Raoult dans son bureau de l'IHU Méditerranée Infection, à Marseille © AFP - Gérard Julien

C'est une victoire pour le professeur Didier Raoult, qui défend la prescription de la chloroquine pour soigner les patients atteints du coronavirus. Le Journal officiel a publié jeudi le décret autorisant la prescription d'un dérivé de cet anti-paludique pour soigner le Covid-19, mais sous conditions. Le directeur de l'IHU Méditerranée Infection l'a annoncé lui même dans un tweet : 

Le décret précise que, "par dérogation à l'article L. 5121-8 du code de la santé publique, l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile".

Il est donc important de noter que ces médicaments ne seront disponibles en pharmacie que "dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin" donc en médecine hospitalière et pas pour la médecine de ville. 

Des mesures qui s'appuient sur l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) publié mardi qui avait dans un premier temps autorisé l'usage de la chloroquine uniquement pour les cas les plus graves.  

La chloroquine, un traitement controversé

Après des premiers tests, le Professeur Didier Raoult a rapidement présenté la chloroquine comme un remède miracle au Covid-19, la proposant en traitement à tous les malades de l'IHU à Marseille

Mais son étude a été souvent remise en cause par plusieurs spécialistes, qui souhaitent attendre les résultats d'une vaste étude européenne avant d'autoriser sa prescription. Depuis plusieurs jours le Pr Raoult est à la fois critiqué et salué. La communauté scientifique est divisée

Dans la région, plusieurs politiques contaminés et qui souhaitent participer aux tests, encouragent la généralisation du traitement  à la chloroquine. Le président de région PACA Renaud Muselier a lui aussi appelé à écouter le Professeur Raoult. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu