Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la Dordogne ne devrait pas passer en zone d'alerte

-
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne ne devrait pas passer en zone d'alerte au coronavirus. Selon le préfet de la Dordogne, la situation est pour l'instant "stabilisée" en Périgord. Mais il incite tout le monde à rester très prudent.

La Dordogne ne devrait pas passer en zone d'alerte au coronavirus assure le préfet ce jeudi.
La Dordogne ne devrait pas passer en zone d'alerte au coronavirus assure le préfet ce jeudi. © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Le ministre de la santé Olivier Véran devrait faire le point sur l'évolution du coronavirus en France ce jeudi soir, avec à la clef très certainement de nouveaux départements qui passeront en rouge renforcé, voire en rouge écarlate. Rien de cela en Périgord, si l'on en croit le préfet de la Dordogne, citant les données de l'évolution de l'épidémie dans le département. La Dordogne ne devrait pas passer en cette fin de semaine en zone d'alerte. Il faut dire que le taux d'incidence s'établit pour l'instant à 37.2 pour 100.000 habitants, bien en dessous du seuil d'alerte.

Le taux de positivité est également dans la normale, autour de 3.6% des tests (seuil d'alerte à 5, de crise à 10). Mais il faut rester très prudent, car le nombre d'hospitalisations est en hausse (environ une quinzaine dans le département). Et des foyers importants se sont déclarés à l'école de management hôtelier de Savignac (une quarantaine de cas) et au Boulazac Basket Dordogne (six cas).

Extrême vigilance - Frédéric Périssat, préfet de Dordogne

Le préfet de la Dordogne incite donc les Périgourdins à la plus grande prudence. "Je ne prendrai pas de mesures spécifiques plus sévères à ce stade. Les conditions, heureusement, ne m'y amènent pas. Mais s'il n'y a pas une rigueur absolue dans le nettoyage des mains, le port du masque, la distanciation physique, le virus circulera. D'autant que les jeunes sont souvent asymptomatiques. On a le sentiment d'être en pleine santé, et on peut transmettre le virus. Donc extrême vigilance dans le système sportif, dans le privé pour préserver la situation plutôt favorable en Dordogne" dit le préfet Frédéric Périssat. 

Les niveaux d'alerte du gouvernement, arrêtés à la fin septembre.
Les niveaux d'alerte du gouvernement, arrêtés à la fin septembre. - Capture d'écran, gouvernement
Choix de la station

À venir dansDanssecondess