Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la Drôme passe en zone d'alerte

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a dévoilé ce mercredi soir une nouvelle cartographie de l'évolution de l'épidémie en France. La Drôme fait partie des 69 départements en "zone d'alerte". Les rassemblements de plus de trente personnes seront interdits dès lundi 28 septembre.

La Drôme a franchi le cap des 50 cas postifs pour 100 000 habitants. Image d'illustration à Valence.
La Drôme a franchi le cap des 50 cas postifs pour 100 000 habitants. Image d'illustration à Valence. © Radio France - Claire Leys

Face à la progression de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a adapté ce mercredi soir sa classification des départements à risque. Il n'existe plus une seule "zone rouge" dans laquelle le virus circule activement, mais trois niveaux distincts : la zone d'alerte, où "le virus circule nettement", la zone d'alerte renforcée, où il "circule très fortement", et la zone d'alerte maximale, où "les conséquences sont déjà lourdes sur le système sanitaire". 

Ces zones se basent sur trois critères : le taux d'incidence dans la population (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants en une semaine), le taux d'incidence chez les personnes âgées et la part des patients atteints du Covid-19 dans les services de réanimation. La Drôme est classée en zone d'alerte. Le département a franchi ce mercredi le cap des 50 cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants. Le taux d'incidence s'élève précisément à 51,5.

Les nouveaux niveaux d'alerte définis par le ministère de la Santé.
Les nouveaux niveaux d'alerte définis par le ministère de la Santé. - Ministère de la Santé

Les rassemblements de plus de trente personnes interdits dans la Drôme

Les départements classés en zone d'alerte devront se soumettre dès lundi 28 septembre à une nouvelle restriction : les rassemblements de plus de trente personnes seront interdits. Cela s'applique aux fêtes privées, mariages, tombolas, événements associatifs, anniversaires, notamment. Le ministre de la Santé a demandé aux préfets de veiller au respect de cette nouvelle règle. Ils pourront, s'ils le souhaitent, prendre des mesures complémentaires. Le préfet de la Drôme décidera d'ici la fin de semaine si d'autres restrictions doivent être prises, au vu de l'évolution épidémique. 

L'Ardèche épargnée

L'Ardèche n'est pas placée en zone d'alerte, car son taux d'incidence se situe en-dessous des 50 cas pour 100 000 habitants. Aucune nouvelle mesure n'entre donc en vigueur dans le département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess