Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la France a créé un test déjà disponible à Paris et Lyon, dans les hôpitaux la semaine prochaine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Isère

Alors que le coronavirus parti de Wuhan, en Chine, s'étend et inquiète le monde entier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué, ce vendredi, qu'un test de dépistage était disponible dès aujourd'hui à Paris et Lyon, et le serait la semaine prochaine dans les hôpitaux publics.

Dans un hôpital de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, en Chine.
Dans un hôpital de Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, en Chine. © AFP - STR

Alors que le nouveau coronavirus apparu en Chine a déjà fait 26 morts et touché plus de 830 personnes dans le pays, sa propagation inquiète le monde entier. La France a mis au point un test de dépistage disponible dès aujourd'hui à paris et à Lyon, et la semaine prochaine dans les hôpitaux publics en région, a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn ce vendredi.

Un test mis au point à l'Institut Pasteur 

"Nous avons mis au point un test à l'Institut Pasteur", a annoncé la ministre après le Conseil des ministres. Ce test "de qualité" permet "de rendre un diagnostic en l'espace de quelques heures", a-t-elle précisé. Le test est disponible à Paris et à Lyon à partir d'aujourd'hui, avant d'être "diffusé dans les hôpitaux publics dans le courant de la semaine prochaine"

Agnès Buzyn a également indiqué que ses services ont prévus les autorités sanitaires comme les Agences régionales de santé, les établissements de santé, le Samu ou encore les services d'urgence sur les symptômes et les recommandations.

Un cas suspect à Bordeaux, Buzyn rassurante sur le risque en France

Ce vendredi, SOS médecins a annoncé qu'un cas suspect avait été pris en charge par ses services à Bordeaux. Cet homme a précisé qu'il venait de Chine dont il est originaire et qu'il avait transité par les Pays-Bas. Il a également expliqué qu'il avait été en contact avec des personnes de la province de Wuhan. Il a été hospitalisé à Bordeaux. 

Agnès Buzyn reste pourtant rassurante sur les risques en France: "Le risque d'importation depuis Wuhan est modéré. Il est maintenant pratiquement nul, puisque la ville est isolée. Les risques de cas secondaires autour d'un cas importé sont très faibles et les risques de propagation du virus dans la population sont très faibles", assure-t-elle.

Le point sur l'épidémie, et les précédentes épidémies. - Visactu
Le point sur l'épidémie, et les précédentes épidémies. © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu