Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la France va recevoir au moins sept millions de doses du vaccin Pfizer en plus dès avril

-
Par , France Bleu

La France va recevoir au moins sept millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech supplémentaires au deuxième trimestre, a annoncé la ministre de l'industrie Agnès Pannier-Runacher mercredi. Les livraisons seront assurées dès ce mois d'avril.

Dans un centre de vaccination, à Thonon-les-Bains.
Dans un centre de vaccination, à Thonon-les-Bains. © AFP - Marie Magnin/Hans Lucas

Au moment ou la France s'apprête à franchir le cap des 100.000 morts du coronavirus ce jeudi, la campagne de vaccination va pouvoir accélérer. Notre pays va bénéficier d'au moins sept millions de doses de vaccins supplémentaires contre le Covid-19au deuxième trimestre, dès ce mois d'avril. C'est ce qu'a annoncé ce mercredi la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

C'est la conséquence d'une accélération des livraisons de Pfizer/BioNTech à l'Union européenne : "Ce sont plus de sept millions de doses supplémentaires qui seront livrées en France au deuxième trimestre pour mener la campagne de vaccination", a annoncé la ministre sur Twitter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

50 millions de doses en plus pour l'Europe

Cette livraison est la conséquence mécanique d'une annonce faite plus tôt dans la journée par la Commission européenne : la livraison par l'alliance Pfizer/BioNTech de 50 millions de doses supplémentaires sur le trimestrepour l'ensemble de l'Union européenne.

Le Pfizer/BioNTech, premier vaccin en France et en Europe 

La livraison de ces doses, initialement prévue au quatrième trimestre, commencera donc dès avril, a précisé Bruxelles, annonçant à plus long terme des négociations pour commander 1,8 milliard de doses supplémentaires à Pfizer et BioNTech pour 2022 et 2023.

Dans l'immédiat, l'accélération de la livraison des vaccins de Pfizer/BioNTech va encore renforcer la place déjà centrale de ce vaccin dans les campagnes de vaccination européennes. Pour la France seule, elle va porter à plus de 90 millions, contre 83 auparavant, le nombre de doses de ce vaccin livrées au deuxième trimestre sur un total d'environ 150 millions : le Pfizer/BioNTech représente donc largement plus que tous les autres vaccins confondus.

Les autres vaccins loin derrière

Parmi les autres vaccins, Moderna, dont les quantités restent très limitées, et AstraZeneca,qui a été interdit aux tranches d'âge les plus jeunes dans de multiples pays comme la France à cause de problèmes sanguins très rares mais parfois mortels. Enfin, quatrième vaccin à devoir être déployé ces prochaines semaines en France et dans l'UE, celui de Johnson & Johnson voit son déploiement retardé à cause, là encore, de cas de caillots sanguins observés aux Etats-Unis où son usage a été suspendu. 
L'autorité sanitaire européenne, l'EMA, a promis de se prononcer sur ce dernier vaccin la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess