Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : feu vert au vaccin Johnson & Johnson, le quatrième autorisé en France

-
Par , France Bleu

La Haute autorité de santé (HAS) donne son feu vert, ce vendredi, à l'utilisation en France du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson. C'est le quatrième vaccin contre le coronavirus autorisé dans le pays.

Injection du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson.
Injection du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson. © AFP - MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images

La Haute autorité de santé (HAS) a autorisé vendredi en France le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, au lendemain du feu vert européen, en recommandant de l'utiliser "de manière préférentielle" dans les zones où l'épidémie est "particulièrement active".

Ce vaccin présente "une performance tout à fait satisfaisante", a souligné lors d'un point presse Dominique Le Guludec, présidente de l'autorité sanitaire, qui estime donc que ce vaccin américain "peut être utilisé à partir de l'âge de 18 ans", "y compris chez les personnes âgées de 65 ans et plus et/ou" à risque de faire des formes graves de Covid.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un vaccin à injection unique

Ce vaccin ne nécessite qu'une seule injection. Il s'agit du "quatrième vaccin qui vient compléter l'arsenal vaccinal", a souligné la dirigeante, après Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca/Oxford, qui nécessitent eux deux doses.

"Compte tenu du schéma de vaccination à une dose" et de sa simplicité d'utilisation (conditionnement en flacons multidoses prêts à l'emploi et conservation jusqu'à trois mois en réfrigérateur), ce vaccin pourrait "être utilisé de manière préférentielle dans les zones géographiques où l'épidémie est particulièrement active et où une accélération de la campagne de vaccination est estimée nécessaire", recommande la HAS.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Fabriqué par Janssen-Cilag, filiale du laboratoire Johnson & Johnson, ce vaccin est efficace à 85% contre les formes graves et à 66% en général, selon les résultats de l'essai clinique, qui a porté sur environ 40.000 personnes. Il est à "vecteur viral", c'est-à-dire qu'il utilise comme support un autre virus, peu virulent, transformé pour y ajouter des instructions génétiques d'une partie du virus responsable du Covid-19. Une fois dans les cellules, une protéine typique du SARS-CoV-2 est produite, éduquant le système immunitaire à le reconnaître et à se défendre.

Les premières doses de ce vaccin devraient être livrées à partir du mois d'avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess