Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la Haute-Loire met en place cinq centres de consultation

Pour éviter que des porteurs du coronavirus ne se retrouvent en contact avec d'autres patients, des médecins généralistes altiligériens mettent en place des centres de consultation indépendants de leurs cabinets habituels. Il ne s'agit pas de centres de dépistage.

Certains médecins consulteront en lieu dédié les patients suspectant une infection au Covid-19.
Certains médecins consulteront en lieu dédié les patients suspectant une infection au Covid-19. © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

Comment éviter que les patients "traditionnels" des médecins de ville soient en contact avec d'autres susceptibles d'être porteurs du virus ? En Haute-Loire, une solution est testée depuis quelques jours à Brioude et Craponne. Langeac, Monistrol-sur-Loire et Le-Puy-en-Velay devraient suivre. Aidés par les communes les médecins de ville ont pris l’initiative ont mis en place des centres de consultation indépendants de leurs cabinets habituels, dans des salles des fêtes ou des gymnases.

La procédure

  • Le malade appelle le 15 ou la permanence des soins ambulatoires au 04 71 04 33 33
  • En fonction des symptômes décrits, le patient sera orienté vers le centre le plus proche de son domicile
  • Il ne croise pas les patients qui eux ne présentent aucun symptômes de Covid-19

Important : il ne s’agit pas de centres de dépistage du Covid-19, et les patients n’ont pas à s’y rendre de leur propre initiative.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu