Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la liste des communes sarthoises voulant maintenir leur marché

-
Par , France Bleu Maine

Le Premier Ministre a posé le principe général de l’interdiction des marchés pour lutter contre la propagation du coronavirus. Mais les maires peuvent demander une dérogation au préfet. En Sarthe, plusieurs élus ont fait la démarche pour maintenir cette activité qu'ils jugent essentielle.

Les clients doivent respecter au moins un mètre de distance entre eux (photo d'illustration)
Les clients doivent respecter au moins un mètre de distance entre eux (photo d'illustration) © Radio France - Olivier Duc

Les marchés de plein air sont interdits... sauf si le préfet accorde une dérogation, à la demande des maires. En Sarthe, plusieurs d'entre eux ont fait cette démarche. 

>>> ACTUALISATION : le préfet de la Sarthe publie ce mercredi 25 mars les conditions d’ouverture des marchés à titre dérogatoire et la liste des 13 marchés maintenus en Sarthe. 

D'après les informations recueillies par France Bleu Maine, les services de l'Etat dans le département devaient préciser ce mardi soir, dans un arrêté, les conditions dans lesquelles ces marchés pouvaient se tenir. Plusieurs critères devaient être énoncés afin de limiter la propagation du coronavirus à l'occasion de ces marchés de plein vent : le respect d'une distance d'au moins un mètre entre les clients, pas plus de 100 personnes au même moment, la mise en place d'une entrée et d'une sortie bien distinctes, la présence d'agents communaux et/ou d'élus pour assurer la surveillance... 

Liste (non exhaustive) 

  • LA FLÈCHE : marché maintenu ce mercredi 25 mars, de 8h à 12h. Il est limité aux produits de première nécessité soit, en tout une quinzaine de commerces, place de la Libération avec deux entrées distinctes, rue Carnot et promenade Foch. "Un filtrage sera assuré pour limiter l’accès à 100 personnes maximum", précise la mairie. La décision n'est pas encore prise concernant la tenue du marché du dimanche
  • SABLE-SUR-SARTHE : les marchés du vendredi et du samedi sont maintenus. Celui du lundi est supprimé. Ces marchés sont limités aux produits alimentaires, issus des productions locales. "La police municipale sera chargée de veiller à l'application des règles de prudence", indique le maire, Marc Joulaud. 
  • ECOMMOY : le maire a demandé une dérogation pour les semaines à venir. "Le marché ce mardi matin s'est déroulé en toute sécurité", note Sébastien Gouhier. 
  • FRESNAY-SUR-SARTHE : les deux marchés du mercredi et du samedi devraient être maintenus. La maire en a fait la demande. "Les gens jouent le jeu à la campagne, il font attention!", réagit Fabienne Labrette-Ménager qui précise : "Un agent surveille. Si on supprime le marché, c'est la mort du bourg!"
  • LE GRAND LUCÉ : les marchés du mercredi et du samedi devraient continuer à se tenir, avec une dizaine de producteurs locaux. "Les habitants sont respectueux des distances et des gestes barrière", relève le maire, Pascal Dupuis qui a demandé une dérogation. L'élu ainsi qu'un de ses adjoints seront présents sur le marché ce mercredi 25 mars. 

Marchés suspendus au Mans 

Dès l'annonce du Premier Ministre, lundi 23 mars, Stéphane Le Foll, le maire du Mans avait annoncé l'interdiction de tous les marchés de la Ville. A Arnage aussi, le marché du samedi est suspendu jusqu'à nouvel ordre. "Cette décision est doublement motivée", explique Thierry Cozic, le maire : "la présence de commerces alimentaires dans la commune qui permettent de pourvoir aux besoins des habitants et la suppression des marchés du mans qui pourrait générer un flux supplémentaire de citoyens". A Coulaines, le maire Christophe Rouillon annonce demander une dérogation pour le marché de samedi "avec des conditions sanitaires très strictes et un dispositif de filtrage avec barrières et vigiles". 

Certaine communes n'ont pas encore décidé 

Par exemple : 

  • LA FERTE-BERNARD
  • LA SUZE: marchés suspendus "dans l'attente d'en savoir plus sur les conditions dérogations possibles", indique le maire, Emmanuel d'Aillieres. "Le marché ne doit pas être l'occasion de sortit du confinement", précise l'élu. 
  • BRÛLON : toutefois, "on se dirige vers un maintien du marché", indique le maire, Daniel Coudreuse.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu