Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la maire de Valdoie porte plainte contre X après les décès à l'Ehpad de la Rosemontoise

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

La maire de Valdoie, Corinne Coudereau, annonce ce jeudi porter plainte contre X notamment pour homicide involontaire, après la série de décès survenue à l'Ehpad de la Rosemontoise de Valdoie durant l'épidémie de coronavirus.

Au moins 30 résidents sont décédés au sein de l'Ehpad depuis le début de l'épidémie.
Au moins 30 résidents sont décédés au sein de l'Ehpad depuis le début de l'épidémie. © Maxppp - Maxppp

La maire de Valdoie décide de saisir la justice. Après les décès survenus à l'Ehpad de la Rosemontoise de Valdoie durant l'épidémie de coronavirus, Corinne Coudereau annonce ce jeudi déposer, au nom de la commune, une plainte contre X auprès du Procureur de la République de Belfort, "pour homicide involontaire, mise en danger de la vie d'autrui et non-assistance à personne en danger".

Au moins 30 résidents décédés

Corinne Coudereau, qui a elle-même été touchée par le coronavirus, dénonce "de graves manquements" au sein de cet Ehpad et demande à ce que "les dysfonctionnements soient sanctionnés". "Les personnels ont dû effectuer leur travail sans bénéficier des protections pourtant obligatoires", écrit-elle, et cette situation a entraîné "de nombreux cas de contamination".

Cette dramatique situation s'est déroulée pendant de nombreuses semaines, sans aucune réaction appropriée des autorités de tutelles, l'ARS et le conseil départemental (Corinne Coudereau)

Au moins 30 résidents, sur une capacité de 115 lits, sont décédés au sein de l'Ehpad depuis le début de la crise sanitaire, ainsi qu'une aide-soignante de 52 ans qui travaillait dans l'établissement depuis 31 ans. L'époux d'une employée, qui avait été "elle-même contaminée sur son lieu de travail" est également décédé, rappelle encore Corinne Coudereau.

Cet Ehpad de Valdoie a été placé le 6 avril dernier sous administration provisoire par l'Agence régionale de santé (ARS) et le conseil départemental du Territoire de Belfort "pour deux mois reconductibles". Sur fond de tensions entre le personnel et l'encadrement, la directrice générale de l'établissement avait été suspendue de ses fonctions le 14 avril par le conseil d'administration de Servir, l'association qui gère l'Ehpad.

Deuxième plainte concernant la situation du foyer de l'enfance

La maire de Valdoie annonce par ailleurs déposer une autre plainte contre X concernant la situation au sein de La Villa des Sapins, une maison d'enfants à caractère social (Mecs) située à Valdoie, et gérée également par l'association Servir, la même structure qui gère l'Ehpad.

"Depuis plusieurs mois, les conditions d'accueil et de séjours des enfants confiés à la Mecs (...) ne correspondent en rien aux normes sanitaires", écrit-elle. "Les personnels dénoncent depuis des mois une situation de terreur créée par les adolescents sans que la direction et les organismes de tutelles ne réagissent".

Décès d'un veilleur de nuit

"La crise sanitaire a encore amplifié ces graves manquements" qui, selon elle, "après des semaines de brimades", ont abouti au décès d'un veilleur de nuit au sein de la structure. La plainte contre X est déposée, là-aussi, pour "homicide involontaire, mise en danger de la vie d'autrui et non-assistance à personne en danger".

Concernant la situation au sein de l'Ehpad, Corinne Coudereau appelle "toutes les familles des résidents atteints du Covid 19 sous forme grave et n’ayant pas été hospitalisés à se regrouper et à engager eux aussi une action en justice".

Ces deux établissements font parties intégrantes de la vie de notre commune et il est indispensable que, par respect pour les résidents, leurs familles et l’ensemble des personnels toute la lumière soit faite sur leur fonctionnement et sur leur gestion de la crise sanitaire (Corinne Coudereau)

Au moins une autre plainte a déjà été déposée : Sébastien Lévêque, le fils d'un patient, décédé le 28 mars dernier au sein de l'Ehpad de la Rosemontoise, a porté plainte contre l'établissement pour "mise en danger de la vie d'autrui et non assistance à personne en danger". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu