Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la mairie de Paris assure qu'il n'y a "aucun risque à boire l'eau du robinet"

-
Par , France Bleu Paris

La mairie de Paris a tenu à rappeler, lundi 20 avril, qu'aucune trace de coronavirus ne peut être présente dans le réseau d'eau potable, distinct de celui de l'eau non potable, dans lequel des particules du virus ont été détectées.

L'eau du robinet peut être consommée sans crainte, assure la mairie de Paris.
L'eau du robinet peut être consommée sans crainte, assure la mairie de Paris. © Maxppp - Sébastien Jarry

La conférence de presse donnée par la mairie de Paris, lundi 20 avril, se voulait être une mise au point. Il n'y a, selon elle, aucune chance que le coronavirus se retrouve dans de l'eau potable. "Je le dis et le redis, il n'y a "aucun risque à boire l'eau du robinet", a estimé l'adjointe en charge de l'eau et de l'assainissement, Célia Blauel, au lendemain de l'annonce detraces du virus dans le réseau non potable de la ville

L'élue estime qu'il est normal qu’une petite pollution persiste dans de l’eau impropre à la consommation. "Ce n'est pas une surprise de retrouver des traces d'un virus au moment d'une épidémie, parce que quand vous êtes malade et que vous passez aux toilettes, le virus passe dans les eaux sales. Ces eaux sales sont traitées en station d'épuration, qui abat un grande partie des virus que l'on retrouve dans les matières fécales. C'est pour cela qu'en repompant cette eau pour l'utilisation de l'eau non potable à Paris, on en retrouve."

Les traitements pour l'eau potable jugés efficaces

Pour éviter tout risque "d’aérosolisation de l’eau", c'est-à-dire que des gouttelettes se retrouvent dans l’air, les rues sont désormais nettoyés à l’eau potable. Le réseau d'eau non potable est suspendu.

Ce réseau d'eau potable est bien distinct de celui de l'eau non potable. Les traitements effectués y sont plus lourds. Il y a trois phases qui ne résistent à aucun virus. "L'ozonation, le filtrage dans les utra-violets et le chlore nous garantissent que les virus sont détruits. C'est vrai pour n'importe quel virus", assure Laurent Moulin, microbiologiste au laboratoire Eau de Paris à Ivry-sur-Seine. Même si, il le reconnait, le Covid-19 est "un petit peu plus résistant" que la moyenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu