Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : la maternité de Digne-les-Bains menacée de fermeture

- Mis à jour le
Par

La direction de l'hôpital de Digne-les-Bains a évoqué la possibilité de fermer sa maternité afin de libérer du personnel pour le pic de l'épidémie de coronavirus qui arrive. Les élus locaux, le personnel de la maternité et les syndicats craignent une fermeture définitive une fois la crise passée.

La maternité de Digne-les-Bains réalise environ 320 accouchements par an. La maternité de Digne-les-Bains réalise environ 320 accouchements par an.
La maternité de Digne-les-Bains réalise environ 320 accouchements par an. -

La maternité de Digne les Bains risque de devoir fermer, à cause de la crise sanitaire que nous traversons. Les femmes du secteur qui doivent accoucher seraient donc redirigées vers la maternité de Manosque, en faisant pour certaines plus d'une heure de route supplémentaire. Cette fermeture doit être temporaire, mais les élus locaux, le personnel de la maternité et les syndicats craignent une fermeture définitive de cette petite maternité, une fois la crise passée.

Publicité
Logo France Bleu

La direction de l'hôpital de Digne-les-Bains, le groupement hospitalier de territoire (GHT) des Alpes de Haute-Provence, a évoqué la possibilité de fermer cette petite maternité afin de libérer du personnel pour le pic de l'épidémie de coronavirus qui arrive en France. La maternité de Dignes les Bains comprend huit sage-femmes en équivalents temps plein et trois médecins pour environ 320 accouchements par an. 

Lors d'une crise comme celle qu'on est en train de vivre, ça me parait aberrant de laisser des femmes prêtes à accoucher se déplacer !

"Il existe une norme qui fait qu'en dessous de 300 accouchements par an, on ferme une maternité car on estime que le personnel ne pratique pas assez." explique Ghisèle Adou, secrétaire départementale du syndicat Force Ouvrière Santé dans les Alpes-de-Haute-Provence. 

"Alors si la maternité ferme, même si c'est juste temporaire, il nous faut la garantie qu'elle va rouvrir car on passera sûrement sous le seuil des 300... De plus, lors d'une crise comme celle qu'on est en train de vivre, ça me parait aberrant de laisser des femmes prêtes à accoucher se déplacer. Pourquoi on rajoute du risque au risque ? Pourquoi on ne ferait pas plutôt venir des médecins à Digne-les-Bains ?" questionne la syndicaliste. 

La maire de Digne-les-Bains veut mobiliser contre cette fermeture éventuelle 

Patricia Granet, la maire de Digne les Bains, a écrit un courrier adressé aux autres élus de l'agglomération pour qu'ils se mobilisent contre une fermeture éventuelle de la maternité, ainsi qu'au directeur du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) des Alpes de Haute-Provence. "J'entends bien que si on arrive au pire de l'épidémie et qu'il y a besoin de lits, besoin d'espace, il faut faire des choix... Et là il n'y a plus rien qui vaut, juste de sauver des vies et ensuite remettre tout ça en ordre... mais il faut remettre tout ça en ordre !"

"Cette maternité elle n'est pas que pour les femmes de Digne-les-Bains, mais pour toutes les femmes du territoire. On peut entendre que, pour faire face à cette crise, cette décision soit prise, mais les maires que nous sommes ont écrit au directeur de l'hôpital pour avoir la garantie que la maternité rouvrira dès que nous serons sortis de la crise." explique Patricia Granet. Une réunion aura lieu ce dimanche matin entre le personnel de la maternité et la direction de l'hôpital pour éclaircir la situation. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu